Présidentielle 2022 : retour sur le parcours de la candidate Marine Le Pen

Pour la troisième fois, Marine Le Pen sera candidate à l’élection présidentielle pour tenter de devenir la première femme présidente de France. Femme Actuelle vous propose de revenir sur le parcours de la présidente du Front National.

  • Marine Le Pen

Marine Le Pen est déterminée : en 2022, elle fera tout pour accéder au deuxième tour de l’élection présidentielle et tenter de devenir présidente de la France. Mais quel est son parcours ? Dès son plus jeune âge, la fille de Jean-Marie Le Pen se lance rapidement en politique. De son vrai nom Marion Anne Perrine Le Pen, elle a adhéré au parti dirigé par son père, le Front national de son ancien nom, dès 18 ans. Elle occupa par la suite plusieurs mandats locaux et siégea au Parlement européen de 2004 à 2017, où elle co-présida le groupe Europe des nations et des libertés (ENL) à partir de 2015. C’est au second tour de l’élection présidentielle de 2002, où son père a été qualifié, qu’elle apparut pour la première fois sur la scène médiatique et se fait remarquer. Après cette élection, elle ranima l’association « Génération Le Pen », dans le but de rassembler les nouveaux élus FN. Mais sa place sur la scène politique devient soudainement plus importante lorsque le 12 avril 2010, son père a annoncé quitter ses fonctions au prochain congrès.

Marine Le Pen sera-t-elle la première présidente de France ?

En 2011, Marine Le Pen est donc élue présidente du Front national, succédant à son père. Celle qui est maman de trois enfants (Jehanne, Louis et Mathilde) fut candidate à l’élection présidentielle de 2012, et arriva en troisième position au premier tour avec 17,9 % des suffrages exprimés, derrière François Hollande et Ségolène Royal. Après cela, la même année, elle lança le Rassemblement bleu Marine, afin de réunir les différents mouvements d’extrême droite lors des élections législatives. Elle a remis le couvert en 2017 en étant de nouveau candidate à la fonction suprême, et cette fois, elle réussit à se qualifier pour le second tour. Finalement, elle a perdu face à Emmanuel Macron avec 33,9 % des voix. Mais Marine Le Pen n’abandonne pas, et lance dès 2021 sa campagne en vue de l’élection présidentielle de 2022.

Source: Lire L’Article Complet