"Qu'elle arrête de pleurer sur la tombe de Johnny", une chroniqueuse de "TPMP" fracasse Laeticia Hallyday en direct, Hanouna choqué !

Ce lundi 9 novembre, dans “TPMP”, Cyril Hanouna est revenu sur l’histoire d’amour qui lie Laeticia Hallyday à l’acteur Jalil Lespert… et l’une de ses chroniqueuses a clairement atomisé la veuve de Johnny.

“Le manque reste abyssal ! On a tendance à comparer alors qu’il ne faut pas comparer. J’arrive à nouveau à aimer. J’arrive à aimer différemment. Mais Johnny est toujours là… C’est courageux pour un homme dans ma vie aujourd’hui… La place de Johnny est encore bien présente. On est souvent un couple à trois”, confiait Laeticia Hallyday le 18 octobre dernier, dans Sept à Huit, à Audrey Crespo-Mara. 

Et alors que tout le monde la pensait malgré tout cela, heureuse avec Pascal Balland, la maman de Jade et Joy a fini par rompre, à la surprise générale. “Là, je me suis séparée. Une séparation difficile avec un homme qui était rentré dans ma vie. Mais c’était plus un pansement”, expliquait en effet la jolie blonde de 45 ans, à Bel RTL

Comme une surprise ne vient jamais seule, Laeticia a fini par officialiser, dans la foulée, sa nouvelle romance avec l’acteur Jalil Lespert et ex de la sublime Sonia Rolland. 

Tous deux ont d’ailleurs été en séjour en amoureux, à Rome, en Italie. L’occasion de se découvrir un peu plus qu’ils sont fait l’un pour l’autre, un constat confirmé par Cyril Hanouna ce lundi 9 novembre, dans TPMP. 

Et quand le sujet a été évoqué en plateau, Baba qui a dit tenir son information d’une “source sûre”, a découvert que l’une de ses chroniqueuses était particulièrement agacée par Laeticia Hallyday. Qu’elle arrête de pleurer sur la sépulture de Johnny. C’est indécent, on a l’impression qu’elle trompe son homme chaque fois”, a lancé Tiffany Bonvoisin qui a choqué et l’animateur télé et sa collègue, Kelly Vedovelli avec de tels propos. 

À voir également : Après sa rupture avec Pascal Balland, Laeticia Hallyday se confie enfin sur cette relation “pansement” ! 

Jean Puydebat 

Source: Lire L’Article Complet