"Quelle horreur" : Marc Hay, journaliste sur BFMTV s'insurge contre les températures en France

Sur son compte Twitter, Marc Hay, le présentateur de la météo sur BFMTV s’est insurgé le mercredi 15 juin 2022 contre les températures élevées que connaît l’ensemble de la France depuis le début de la semaine.

Restez informée

Une canicule qui n’est pas la bienvenue. En France, la semaine qui s’annonce laisse peu de place au doute : les Français vont affronter une vague de chaleur sans précédent. Un constat qui en a effrayé plus d’un, à commencer par Marc Hay, le présentateur météo de la chaîne de télévision, BFMTV, qui ne s’est pas fait prier pour dire ce qu’il en pensait, à coup de tweets cinglants. Déjà, le 22 janvier 2021, le journaliste télé partageait un post dans lequel il alertait les internautes sur le réchauffement climatique. « À quoi pourrait bien ressembler une journée d’été « banale » en 2050 ? À ÇA !!! @BFMTV #climat #meteo #rechauffementclimatique #2050″, écrivait le jeune homme sur Twitter, en partageant des fausses images sur lesquelles les températures dépassaient les 46 degrés. Mercredi 15 juin 2022, le présentateur météo a de nouveau pris la parole sur les réseaux sociaux pour s’exprimer sur cette hausse des températures en France depuis plusieurs jours.

Marc Hay en colère, il s’insurge contre les températures en France

« J’ai décidé, depuis maintenant quelques jours, d’arrêter d’utiliser mon ton habituel qu’au final je trouve au fur et à mesure des mois un peu nul », déclarait Marc Hay, sur BFMTV, mardi 14 juin 2022. Et d’ajouter : « Je pense que ça ne marche plus. C’est-à-dire qu’il faut que les gens comprennent que la France clairement va cramer cette semaine ! Il y a des gens à Toulouse que j’ai eus au téléphone il n’y a pas longtemps qui m’ont dit : on étouffe ! 37° ! Mais qui a envie d’avoir 37° à la mi-juin ? », a-t-il continué, très remonté. Mercredi 15 juin 2022, le présentateur météo a pris la parole via son compte Twitter pour s’insurger contre ces températures inhabituelles.  » QUELLE HORREUR ! ET ÇA SERA ENCORE PIRE SAMEDI ! @BFMTV #canicule #chaleur », a-t-il prévenu. Le journaliste, qui a joué la carte de la prévention, a mis en garde les Français, a complété son tweet du jour, en parlant du soleil comme d’un « chalumeau ». « Le chalumeau est désormais dirigé vers la France ! », a-t-il surenchéri sur Twitter, il y a quelques minutes. La messe est dite !

QUELLE HORREUR ! ET ÇA SERA ENCORE PIRE SAMEDI ! @BFMTV #canicule #chaleur 🥵 pic.twitter.com/B9btq7aUJz

Source: Lire L’Article Complet