Rachida Dati star des soirées électorales : “Quand on veut faire du buzz, on l’invite”

Depuis l’élection présidentielle 2022, Rachida Dati est de nouveau sur le devant de la scène. Ses punchlines, dont les chaînes d’information raffolent, font systématiquement le tour des réseaux sociaux. À quelques jours du second tour des législatives, Le Parisien a recueilli les confidences des programmateurs.

A propos de


  1. Rachida Dati

Aucune soirée électorale ne se fait désormais sans elle. Plutôt discrète après sa défaite aux élections municipales de 2020, Rachida Dati a repris du poil de la bête avec les scrutins présidentiels et législatifs. Depuis avril dernier et ses clashs en direct pour commenter les échecs de Valérie Pécresse ou d’Anne Hidalgo, largement relayés sur les réseaux sociaux, la maire du VIIe arrondissement de Paris est LA personnalité politique incontournable des plateaux télévisés. “Quand on veut faire du buzz, on invite Rachida”, admet le programmateur d’une chaîne d’information dans Le Parisien de ce lundi 13 juin.

Il faut dire que chacune de ses interventions tient généralement du spectacle. Ce dimanche 12 juin, l’ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy était sur France 2 et TF1 pour décrypter les résultats du premier tour des élections législatives. Face à elle, Clémentine Autain, candidate insoumise avec la Nupes en Seine-Saint-Denis. Joute oratoire assurée. “Ils savaient très bien ce qu’ils faisaient en les conviant toutes les deux”, commente un journaliste de TF1 dans le quotidien régional. “C’était sûr que ça allait exploser. C’est comme une série : on attend le prochain épisode, son prochain accrochage”, poursuit-il alors que sa chaîne avait convié les deux femmes un mois plus tôt.

>> PHOTOS – Rachida Dati : retour sur ses 17 ans de vie politique

« Vous feriez mieux de baisser d’un ton ! » #RachidaDati récidive et met encore KO Clémentine Autain😂 #legislatives2022 pic.twitter.com/TZsxNOqFlL

Même la mise en scène des prises de parole est calibrée de sorte que la Sarkozyste prenne toute la lumière. “Regardez le nombre de plans qu’il y a eu sur Rachida Dati pendant la soirée… Dès que Clémentine Autain parlait, on voyait sa réaction”, pointe le reporter de la Une. Et pour cause, à chaque phrase de la députée insoumise, l’élue des Républicains lui envoyait une pique dont elle a le secret. “Vous devriez baisser d’un ton parce que vous allez voir au second tour !”, “Vous pourriez rabaisser votre caquet”, “Vous avez détruit la France, vous avez piétiné les valeurs républicaines”, étant les principales punchlines retenues par la Twittosphère ce dimanche.

“On retient ses clashs mais pas ses propositions”

Ces sorties médiatiques n’empêchent pas les critiques de fuser. “En débat, c’est compliqué d’avoir du fond. On retient ses clashs mais pas ses propositions. En gros, il faut l’avoir de temps en temps mais pas toutes les semaines”, suggère un responsable de France Télévisions. L’aptitude de Rachida Dati à renvoyer ses interlocuteurs dans leurs buts fascine tout de même, peu importe la chaîne. “Elle est cash, directe, sincère, volcanique et surtout très crédible. Elle fait des phrases courtes, sort des punchlines à tout-va… Elle est très forte”, résume Pascal Praud.

Pour beaucoup, l’ex-ministre a surtout le mérite d’être l’une des seules personnalités LR dont le nom parle systématiquement aux Français, et à être restée fidèle à son camp. “Elle a su conserver une espèce d’aura. Face à ceux qui sont partis à la République en Marche ou au Rassemblement National, elle n’a jamais changé de cap”, relève une star de France Télévisions. Une chose est sûre : si Les Républicains semblent sombrer depuis le score historiquement bas de Valérie Pécresse à la présidentielle, Rachida Dati, elle, n’a pas dit son dernier mot.

Crédits photos : ALAIN GUIZARD / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet