Rentrée ciné : 5 films à ne pas rater en septembre

Pas facile de s’y retrouver dans une offre de longs-métrages pléthorique. Nous avons travaillé pour vous. Suivez le guide.

Restez informée

Une histoire d’amour et de désir

Drame. Français d’origine algérienne, Ahmed tombe amoureux de Farah, arrivée de Tunis. Son désir l’obsède mais il refuse d’y céder. Alors que bien des films racontent l’empêchement pour raisons religieuses ou sociales d’un point de vue féminin, cette chronique l’aborde à travers un prisme masculin. Sublimé par une caméra caressant les corps et porté par un scénario associant littérature orientale et codes de la jeunesse actuelle, ce long métrage révèle deux acteurs prometteurs.

De Leyla Bouzid. Avec Sami Outalbali, Zbeida Belhajamor… France, 1h40. Actuellement en salles.

Délicieux

Comédie dramatique. À quoi aurait pu ressembler le premier restaurateur français ? À Pierre Manceron, héros de cette chronique historico-gastronomique sur un cuisinier qui, limogé par son maître à l’aube de la Révolution, décide de lancer un établissement, le premier du genre, pour ravir le palais de ses concitoyens. Un hommage appétissant aux chefs et à notre terroir, doublé d’une jolie romance entre deux âmes cassées en quête d’émancipation.

D’Éric Besnard. Avec Grégory Gadebois, Isabelle Carré… 1h50. Sortie le 8/09.

Tout s’est bien passé

Drame. Adapté du livre autobiographique d’Emmanuèle Bernheim, le dernier film de François Ozon est la claque de cette rentrée. Épatant, André Dussollier joue un octogénaire qui, très diminué après un AVC, demande à sa fille (Sophie Marceau, au sommet de son art) de l’accompagner vers son suicide assisté en Suisse. Sans juger ni faire de prosélytisme, le réalisateur de Grâce à Dieu remet la question de l’euthanasie au coeur des débats et, tout en pudeur et en finesse, nous chavire le cœur.

De François Ozon. Avec Sophie Marceau, André Dussollier… 1h55. Sortie le 22/09.

Stillwater

Thriller. Un foreur de pétrole américain débarque à Marseille pour tenter de faire innocenter sa fille, incarcérée pour meurtre aux Baumettes. Une actrice l’aidera dans ses démarches et lui redonnera le goût de vivre. Le réalisateur de Spotlight, formidable film d’enquête sur la pédophilie au sein de l’Église américaine, pose ses caméras en France pour ce thriller romantique qui, quoique longuet, séduit grâce à Matt Damon et Camille Cottin, l’actrice française de la série Dix pour cent.

De Tom McCarthy. Avec Matt Damon, Camille Cottin… 2h20. Sortie le 22/09.

Eugénie Grandet

Drame. Le cinéaste-romancier Marc Dugain adapte le roman de Balzac sur une jeune femme victime de l’avarice de son père. D’une richesse colossale, ce dernier feint la misère aux yeux de tous, contraint sa famille aux privations et refuse de marier sa fille pour ne pas payer sa dot. Joséphine Japy et Olivier Gourmet sont les atouts majeurs de ce long-métrage soigné qui constitue une belle entrée en matière pour faire découvrir un classique à ses petits-enfants.

De Marc Dugain. Avec Joséphine Japy, Olivier Gourmet… 1h45. Sortie le 29/09.

A lire aussi :

⋙ Cinéma : 6 films à ne pas rater actuellement

⋙ 5 choses à savoir sur Valérie Bonneton

⋙ PHOTOS – Camille Cottin, très proche de Matt Damon, subjugue le Festival de Cannes

Source: Lire L’Article Complet