Richard Ferrand “le père, le frère, le parrain” : pourquoi Emmanuel Macron “a besoin de lui”

Endeuillée, la macronie doit faire ses adieux à Richard Ferrand battu dans les urnes. Perçu comme « le père, le frère, le parrain » des députés, son absence pèse sur Emmanuel Macron qui, selon un ministre, « a besoin de lui », rapporte Le Parisien dans ses colonnes, ce jeudi 30 juin

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Yaël Braun-Pivet


  3. Richard Ferrand

Son absence s’avère plus douloureuse que prévu. Tout comme Christophe Castaner, le président de l’Assemblée nationale n’a su convaincre ses électeurs lors des législatives. Battu dans les urnes, Richard Ferrand a donc cédé sa place à Yael Braun Pivet. Et son départ ne laisse personne indifférent au sein de la majorité présidentielle : « Le président de la république a besoin de lui, il faut que Richard continue de peser« , assure un ministre macroniste dans les colonnes du Parisien, ce jeudi 30 juin. « C’est le père, le frère, le parrain, l’oncle des députés« , poursuit ce témoin.

Tous ont « un rapport filial » avec l’ancien socialiste de 59 ans : « Pièce maîtresse du dispositif politique depuis les origines de l’aventure en 2015-2016, Ferrand était l’un des rares élus de terrain, expérimenté, pour qui les marchés de Bretagne valaient mieux que tous les sondages« , lit-on. Désenchanté depuis cette défaite, Richard Ferrand se fait plus discret : « Depuis, il ne s’exprime plus et prend du recul. Trop, au goût de certain qui espèrent le voir reprendre du service auprès de Macron sous une forme ou une autre« , notent nos confrères.

>> PHOTOS – Gouvernement d’Emmanuel Macron : Gérald Darmanin, Pap Ndiaye… découvrez les ministres d’Elisabeth Borne

Tous mes vœux de succès à ⁦@YaelBRAUNPIVET⁩ qui me succède à la la présidence de ⁦@AssembleeNat⁩ . pic.twitter.com/2BAnvwyKxv

Richard Ferrand cède sa place à Yaël Braun-Pivet

S’il n’a fallu qu’un tour pour élire l’ancien député, président de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet s’est armée de patience, mardi 28 juin. Digne successeure de Richard Ferrand, cette députée des Yvelines, a pu savourer sa victoire après « deux longs, très longs tours » et l’obtention de 242 voix sur 462 exprimées, rapporte Médiapart. Sur Twitter, ce dernier n’a pas manqué de célébrer sa succession avec un tendre cliché : « Tous mes vœux de succès à Yael Braun Pivet qui me succède à la présidence de ⁦l’Assemblée nationale« , a-t-il simplement écrit en légende.

Crédits photos : Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet