"Ridicule et dégueulasse" … : Nathalie Baye se lâche au sujet de Gerard Depardieu !

Ce dimanche, Nathalie Baye accordait une interview au Journal du dimanche. Une occasion pour l’actrice de prendre la défense de son fidèle acolyte, Gérard Depardieu.

Ce 24 juillet, Nathalie Baye était le portrait du Journal du dimanche. Au cours de son entretien, la maman de Laura Smet a eu l’occasion de revenir sur les moments les plus importants de sa carrière. La comédienne de 74 ans a notamment évoqué les cinéastes avec lesquels elle a eu l’opportunité de travailler, mais également les acteurs qu’elle a pu rencontrer. Parmi ces derniers, Gérard Depardieu. Comme l’indiquent nos confrères, les deux acteurs se sont donné la réplique dans plus de 5 longs-métrages. Des films grâce auxquels, l’ex de Johnny Hallyday a pu développer une réelle complicité avec sa co-star.

« Un homme d’une grande qualité humaine »

Accusé d’entretenir des liens étroits avec Vladimir Poutine, le comédien était récemment la cible de violentes critiques. En outre, ce dernier avait aussi été pointé du doigt pour viol. Des accusations que Nathalie Baye semble avoir du mal à comprendre. La raison ? « Gérard Depardieu est un homme attachant et un acteur immense. Il ne fabrique jamais rien. Il est extrêmement sensible. Je le connais bien ». Elle ajoutait par ailleurs : « J’ai entendu dire des choses ridicules et dégueulasses sur lui. Gérard Depardieu est un seigneur, un homme d’une grande qualité humaine ».

Si Nathalie Baye défend ainsi Gérard Depardieu, c’est parce que le duo est très proche. Ils auraient même vécu au même endroit pendant un temps. « Gérard Depardieu et sa femme, Elisabeth, ont vécu un temps dans l’appartement rue Lepic, dans le 18e arrondissement de Paris. Quand le couple a déménagé, Nathalie Baye a repris les lieux », indiquait le Journal du dimanche ce 24 juillet. « Gérard Depardieu avait été heureux, rue Lepic, avec son épouse. Il continuait de passer dans l’appartement pour bavarder avec Nathalie Baye. » Une belle amitié.

V.B

À voir également :

Source: Lire L’Article Complet