« Ringarde et idiote » : Anne Roumanoff revient sur cette image qui lui a longtemps collée à la peau

Dans l’émission “On refait la télé”, sur RTL, ce samedi 11 septembre, Anne Roumanoff a évoqué l’image ternie dont elle a su se défaire avec le temps.

Longtemps, Anne Roumanoff a été snobée par la télévision. Très peu invitée, l’humoriste était considérée par les médias comme une mauvaise cliente, à la fois “ringarde” et “idiote”. Elle a tenté d’apporter une explication à cette image ternie dans l’émission On refait la télé, sur RTL, ce samedi 11 septembre. “Je faisais beaucoup l’accent du Midi. Donc, les gens croyaient vraiment que j’étais du Midi. Non pas qu’ils soient idiots. Le personnage avait une certaine naïveté. Les gens croyaient que j’étais vraiment comme ça”, a-t-elle indiqué, faisant notamment référence à la réputation que lui avait collée son passage dans l’émission La Classe sur France 3.

Pour l’ex-animatrice d’une émission sur Europe 1, cette sous-médiatisation s’expliquait également par la difficulté rencontrée à trouver un créneau et s’imposer auprès du public alors que deux femmes humoristes prenaient la lumière en France. “Jean-Claude Brialy m’a dit qu’il y avait de la place pour moi entre Muriel Robin et Valérie Lemercier. Mais, à un moment, Muriel Robin avait un énorme succès populaire. Et Valérie Lemercier, c’était tous les gens à la mode qui la trouvaient formidable”, s’est-elle souvenue sur RTL. Et d’ajouter : “Entre les deux, je n’étais pas calculé par les gens populaires, ni par les autres. J’étais une espèce d’entre-deux pendant des années.”

" On m'a collé une image de ringarde et d'idiote " Anne Roumanoff snobée par les médias pendant de nombreuses années. @OnRefaitLaTele sur @RTLFrance pic.twitter.com/HPZepV67qo

Une image qui a évolué au fil du temps

Désormais, l’image renvoyée par Anne Roumanoff a complétement changé. Cela est notamment dû à ses chroniques de Radio Bistrot dans l’émission Vivement dimanche sur France 2 depuis 2007. “Ça fait plaisir, mais ce sont des petites joies”, a-t-elle admis au micro de l’émission On refait la télé ce samedi 11 septembre. Concédant, avec le sourire, ne pas avoir un goût de revanche particulier, Anne Roumanoff se focalise dorénavant sur la “relation à long terme” qu’elle a su construire avec le public.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet