Roland-Garros : Naomi Osaka quitte le tournoi, les stars du sport la soutiennent

Numéro 2 mondiale, Naomi Osaka a annoncé son retrait de Roland-Garros. Sanctionnée par les organisateurs de la compétition car elle refusait de rencontrer la presse, la championne de tennis a préféré quitter Paris.

A seulement 23 ans, Naomi Osaka est à la fois une grande joueuse de tennis et une personnalité engagée. Ses prises de position contre le racisme ont fait grand bruit, tout comme sa lutte pour une meilleure prise en compte de la santé mentale. Elle-même très introvertie, elle avait pris une décision très critiquée à quelques jours de l’ouverture de Roland-Garros. Le 26 mai dernier, la numéro 2 mondiale a annoncé sur Twitter qu’elle ne donnerait pas d’interview dans la salle de presse après ses matches. « J’ai souvent eu l’impression que les gens n’avaient pas de considération pour la santé mentale des athlètes, et je le ressens d’autant plus en conférence de presse, avait-elle expliqué. On est assis là, à recevoir des questions auxquelles on a déjà répondu plusieurs fois, ou à d’autres qui sèment le doute dans notre esprit. J’ai vu tellement de vidéos d’athlètes s’effondrer après une défaite dans la salle de presse, et vous aussi. Je pense que cette situation revient à frapper une personne déjà à terre et je ne comprends pas le principe. »

Naomi Osaka quitte Roland-Garros après la polémique

Bien sûr, Naomi Osaka connaît les règles et s’attendait à devoir payer des amendes : dans son post du 26 mai, elle espérait d’ailleurs que les sommes seraient reversées à des associations oeuvrant pour la santé mentale. Ce dimanche 30 mai, après sa première victoire sur le court, elle a appliqué ce qu’elle avait annoncé et ne s’est pas rendue en salle de presse. La sanction ne s’est pas fait attendre : la championne japonaise a reçu une amende de 15 000 dollars, et a même été menacée d’exclusion du tournoi pour « infractions au code de conduite ». Préférant ne pas en arriver là, Naomi Osaka a annoncé ce lundi 31 mai son retrait de la compétition : « Je pense que la meilleure chose pour le tournoi, pour les autres joueuses et mon bien-être est de me retirer pour que tout le monde puisse se focaliser sur le tennis à Paris. » Elle a précisé, dans un émouvant message posté sur les réseaux sociaux, qu’elle souhaitait préserver sa santé mentale : « La vérité, c’est que j’ai souffert de longs épisodes de dépression depuis l’US Open en 2018 et que j’ai eu beaucoup de mal à y faire face. »

Naomi Osaka n’a jamais caché cette fragilité. « Tous ceux qui me connaissent savent que je suis introvertie, et ceux qui m’ont vue dans les tournois ont remarqué que je porte souvent des écouteurs car cela m’aide à gérer mon anxiété sociale », a-t-elle rappelé dans son message. Reconnaissant une possible erreur de timing dans sa prise de position contre ce qu’elle considère comme des règles « dépassées », elle a essayé d’aplanir les choses avec Roland-Garros : « J’ai écrit aux organisateurs en m’excusant et en leur expliquant que je serais heureuse d’en parler avec eux une fois que le tournoi sera terminé. » L’idée est d’ouvrir une discussion sur une meilleure prise en compte du bien-être des joueurs à l’avenir.

Les stars soutiennent Naomi Osaka après son retrait

Naomi Osaka va à présent s’éloigner des courts et de l’agitation quelque temps. Une décision saluée par plusieurs personnalités du sport : « Tellement fière de toi. Prends soin de toi », lui a ainsi envoyé Venus Williams. « On est derrière toi, prend le temps qu’il faut », a de son côté écrit la tenniswoman Sloane Stephens. La championne a également reçu le soutien d’Usain Bolt et de stars de la télévision et des podiums, comme Olivia Munn, Ellen Pompeo, ou encore Naomi Campbell. A l’approche des Jeux Olympiques de Tokyo, dont elle devrait être une des grandes étoiles, la question de sa participation ou non est désormais ouverte. Malgré ses chances de médailles, plusieurs fans japonais lui ont conseillé de prendre le temps de se recentrer et d’aller mieux, quitte à ne pas participer à la compétition. Ce qui serait, après son départ de Roland-Garros, un autre petit séisme dans le monde du tennis.

Source: Lire L’Article Complet