Roselyne Bachelot farouche : cette étonnante stratégie pour protéger sa vie privée

Dans une interview accordée à L’Express, disponible ce jeudi 20 août, Roselyne Bachelot explique comment elle fait en sorte de protéger sa vie privée. La ministre de la Culture a une stratégie étonnante, mais qui fait ses preuves.

Au début de l’été, Roselyne Bachelot a été désignée ministre de la Culture en remplacement de Franck Riester et cette nomination a fait couler beaucoup d’encre. Ministre puis chroniqueuse télé, et bientôt dans Les reines du shopping, personne ne s’imaginait un retour à la politique et pourtant… Officiellement en vacances, Roselyne Bachelot ne reste pas moins disponible pour répondre aux artistes inquiets pour le futur ou aux questions de L’Express. L’hebdomadaire publie ce jeudi 20 août une interview de la ministre, qui a fait quelques confidences sur sa façon de protéger sa vie privée.

Première règle absolue : on ne construit pas une carrière en se faisant photographier avec son conjoint, ses enfants ou dans son intérieur,” lance Roselyne Bachelot à nos confrères qui l’interrogeaient sur comment protéger ses proches de son engagement politique. La témoin de mariage d’Aurore Bergé prévient : “Il y a une forteresse autour de ma vie privée“, et pour se protéger, elle a plusieurs stratégies !

Une stratégie “bienveillante

Pour ne pas être dérangée avec sa famille, Roselyne Bachelot utilise la stratégie de la photo. “Quand je sors pendant les vacances, la personne qui m’accompagne regarde si l’on prend des photos de moi,” explique-t-elle Et de poursuivre : “Si c’est le cas, elle s’approche d’eux et leur dit : “Vous voulez peut-être être photographiés avec Roselyne Bachelot ?” C’est dit gentiment, ils sont désarçonnés et la photo volée n’a plus d’intérêt.” La ministre se protège mais en restant polie. “J’essaie de trouver des moyens de me protéger tout en restant accessible et bienveillante,” a-t-elle conclu.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet