Salma Hayek brise le tabou de la ménopause : comment elle décomplexe les quinquas !

Dans un entretien accordé à Red Table Talk, ce mercredi 23 juin, Salma Hayek s’est confiée sur son corps et ses seins, transformés par la ménopause. Une manière pour l’actrice de 54 ans d’encourager les femmes à s’accepter, telles qu’elles sont.

Non, Salma Hayek n’a pas subi d’augmentation mammaire. À l’occasion d’une interview à Red Table Talk, ce mercredi 23 juin, la comédienne de 54 ans a tenu à mettre les points sur les i. Si sa poitrine paraît plus volumineuse, c’est pour une raison tout à fait naturelle : la ménopause. Sujet tabou pour les actrices, la ménopause a eu des conséquences bien visibles sur la silhouette de Salma Hayek. La principale intéressée n’a pas hésité à évoquer ces bouleversements auprès de Jada Pinkett Smith, co-animatrice de l’émission avec sa fille, Willow, et sa mère, Adrienne Banfield-Norris. “Beaucoup de gens ont dit que j’avais subi une augmentation mammaire. Je ne leur en veux pas ! Mes seins étaient plus petits, le reste de mon corps aussi”, a-t-elle assuré dans cette interview, dont se fait l’écho le New York Post.

À travers cet entretien, Salma Hayek participe à décomplexer les femmes ménopausées, plus sensibles aux prises de poids, notamment au niveau des seins. “Pour certaines femmes, ils deviennent plus petits. Mais il y a des femmes qui, lorsqu’elles prennent du poids, ont les seins qui grossissent. D’autres femmes, qui ont eu des enfants et ont allaité, ont les seins qui grossissent et ne rétrécissent pas”, a expliqué l’actrice américano-mexicaine, elle-même maman de Valentina, 13 ans. L’épouse de François Pinault se trouverait dans la catégorie des femmes qui grossissent des seins à chaque étape de la vie : “Quand je prends du poids, quand je suis enceinte et quand je suis en ménopause !” Une réalité dont Salma Hayek se serait bien passée. En plus de changer systématiquement de taille de soutien-gorge, l’augmentation mammaire provoque d’intenses douleurs au dos et “peu de personnes en parlent”.

https://www.instagram.com/p/CJm1jnvpYcS/

A post shared by Salma Hayek Pinault (@salmahayek)

À l’épreuve du Covid-19

Outre la ménopause et ses désagréments, Salma Hayek a récemment traversé une autre période compliquée pour son organisme : le Covid-19. Testée positive au début de la pandémie, l’américaine a subi une forme sévère de la maladie, au point d’être placée sous oxygène. “Mon médecin m’a supplié d’aller à l’hôpital parce que c’était très grave”, a révélé la comédienne dans un interview accordée à Variety, en mai dernier. Mais ce n’était pas la peine d’insister : préférant “mourir à la maison”, Salma Hayek a tenu à rester isolée chez elle, durant sept semaines. Un mauvais moment à passer avant de reprendre le chemin des tournages : l’actrice est à l’affiche de House of Gucci, avec Lady Gaga, et The Hitman’s Wife’s Bodyguard, avec Ryan Reynolds.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet