Sandrine Kiberlain se livre sur sa vie amoureuse : “J’ai envie d’être courtisée” – INTERVIEW

Sandrine Kiberlain et Pascal Elbé partagent l’affiche du film On est fait pour s’entendre, sorti au cinéma mercredi 17 novembre 2021. À cette occasion, les deux acteurs ont accepté de se confier face à la caméra de Femme Actuelle, dans le cadre de notre interview Oser, pas oser.

  • Sandrine Kiberlain

Si 72 % des Français considèrent que le bon voisin est celui que l’on ne voit jamais, d’autres nouent des liens très particuliers avec les habitants de leur immeuble ou même de leur quartier. Depuis quelques années, les réseaux sociaux dédiés aux relations de voisinage ont d’ailleurs la cote ! Et visiblement, les histoires à la Desperate Housewives n’ont pas fini de passionner les réalisateurs. Un conflit de voisinage qui se transforme en belle histoire d’amour… Tel est le scénario d’On est fait pour s’entendre, le dernier film de Pascal Elbé en salles mercredi 17 novembre 2021, dans lequel il donne la réplique à Sandrine Kiberlain. À l’occasion de cette sortie, les deux acteurs se sont confiés devant la caméra de Femme Actuelle et se sont prêtés au jeu de notre interview Oser, pas oser, à retrouver dans notre vidéo ci-dessus.

L’actrice préfère être draguée, plutôt que draguer !

Au cours de cet entretien, Sandrine Kiberlain a accepté de se confier sur ses habitudes en matière de séduction. À la question “avez-vous osé draguer votre voisin ?”, Sandrine Kiberlain répond qu’une aventure avec un proche résident ne fait “pas du tout” partie de ses fantasmes… contrairement à son partenaire de jeu. “Je n’ai pas eu envie de draguer de voisins, pour l’instant. Mais si j’avais eu envie, j’aurais osé, indique toutefois la comédienne de 53 ans, qui se plaît depuis toujours à entretenir le mystère sur sa vie amoureuse. Mais malgré cette assurance, l’ex-femme de Vincent Lindon préfère en général que la gent masculine fasse le premier pas. “Je ferais en sorte que lui me drague, nous explique ainsi Sandrine Kiberlain. Eh oui, l’actrice a “envie d’être courtisée” par ses potentiels prétendants, bien qu’elle ne s’interdise pas “d’allumer les feux” pour leur signaler que l’approche est sans danger !

A lire aussi : Clovis Cornillac, un “piètre dragueur” : confidences sur ses amours manquées – INTERVIEW

Source: Lire L’Article Complet