Seal pense que Heidi Klum veut déménager en Allemagne avec leurs enfants

Seal et Heidi Klum sont en guerre juridique et se déchirent autour de leur famille. Le chanteur suspecte le mannequin de vouloir déménager de façon permanente en Allemagne avec leurs enfants.

Près de neuf ans après leur rupture, Seal et Heidi Klum se mènent une nouvelle bataille autour de la gestion de leurs enfants. Le mannequin de 47 ans souhaiterait emmener Leni (16 ans), Henry (15 ans en septembre), Johan (14 ans en novembre) et Lou (11 ans en octobre) avec elle en Allemagne pour le tournage de la prochaine saison de l’émission «Germany’s Next Topmodel». Problème, le chanteur de 57 ans s’oppose fermement à cette décision, inquiet des conditions de voyage en raison de la crise du coronavirus.

Dans l’incapacité de trouver un accord à l’amiable, les voilà de retour devant les tribunaux où ils espèrent qu’un juge pourra trancher le litige. Et à l’heure où le bras de fer se poursuit, de nouveaux documents ont été dévoilés dans la presse américaine, faisant toute la lumière sur les inquiétudes de Seal.

“Les restrictions peuvent changer à tout moment et pourraient empêcher les enfants de rentrer”

Vraisemblablement très méfiant de la démarche de son ex-femme, l’artiste de 57 ans pense que celle-ci a «des intentions cachées» et chercherait à déménager de façon permanente en Europe avec leurs enfants. «Je crois que Heidi a pour intention cachée de déménager en Allemagne avec les enfants. Si la demande d’Heidi est accordée, elle pourrait en fait éloigner les enfants de moi et de leur maison ici à Los Angeles en Allemagne pour ce qui pourrait être une période indéfinie étant donné l’incertitude de l’impact du COVID-19 sur les voyages du pays et en Allemagne. Des restrictions qui pourraient changer à tout moment et empêcher les enfants de quitter l’Allemagne ou de rentrer aux États-Unis. (…) Heidi est une célébrité et une ressortissante allemande et je crains que si elle est autorisée à emmener les enfants en Allemagne, elle pourrait décider unilatéralement de ne pas les renvoyer aux États-Unis», a expliqué Seal. Il reconnaît également que son ancienne épouse est celle qui passe le plus de temps avec leurs enfants, mais qu’il est de son «devoir» d’être «aussi impliqué que possible dans leurs vies».

De son côté, Heidi Klum avait déjà affirmé qu’elle avait pris toutes les précautions nécessaires pour voyager sereinement avec leurs enfants, ajoutant que Seal détenait le passeport britannique et qu’il pouvait donc voyager en Europe comme bon lui semble. «Je connais bien toutes les précautions nécessaires associées au virus COVID-19 et je ne mettrais jamais nos enfants en danger – j’ai pris toutes les précautions pour l’Allemagne de la même manière que je le fais aux États-Unis. De plus, comme Henry [Seal] a un passeport britannique, il pourrait rendre visite aux enfants pendant qu’ils sont en Allemagne s’il le souhaite», a-t-elle déclaré.

A lire aussi : Heidi Klum tacle sans le nommer son ex-mari Seal

Source: Lire L’Article Complet