Ségolène Royal séparée de François Hollande : cette "règle d'or" qu'elle s'est fixée

Dans le podcast Parents d’abord de nos confrères de Télé Loisirs, Ségolène Royal a évoqué l’éducation de ses quatre enfants. Elle a même assuré qu’avec son ancien compagnon François Hollande, ils avaient instauré “une règle d’or”.

À la fin des années 70 ans, Ségolène Royal et François Hollande se sont rencontrés. Très rapidement, ils se sont mis en couple et ont eu des enfants. Après des hauts, des bas, et quatre bambins, le couple a rompu en 2007. Dans le podcast Parents d’abord de nos confrères de Télé Loisirs, celle qui se verrait bien présidente de la République a révélé qu’elle avait une “règle d’or” avec son ancien compagnon, pour le bien des enfants : “Ne jamais critiquer ou disqualifier la fonction paternelle.”

“Jamais je ne l’ai fait,” a assuré celle qui sera bientôt (et une nouvelle fois) grand-mère. Ségolène Royal a poursuivi : “Il faut conserver de la dignité et ne jamais mélanger l’histoire du couple avec celle de la parentalité. Ca, les enfants en sont reconnaissants.” Et d’expliquer : “Vous savez, c’est très intelligent un enfant. Ca fait très bien la part des choses.” Si le couple a suivi a la lettre cette consigne, c’était pour le bien de leurs quatre enfants et pour qu’ils puissent grandir dans un environnement équilibré. “Ce que je veux, c’est qu’ils soient tranquilles. Car ils ont leur vie à construire, leur parentalité à construire – ça y est, les générations avancent – et être en bonne santé. C’est important qu’ils soient heureux quand ils sont avec leur père et qu’ils soient heureux quand ils sont avec moi,” a-t-elle conclu.

Les regrets de Ségolène Royal vis-à-vis de ses enfants

Dans ce podcast, la mère de Thomas, Clémence, Julien et Flora, âgés de 36 ans, 34 ans, 32 ans et 28 ans, a confié qu’elle avait parfois été tiraillée. Compliqué de faire cohabiter la vie privée et la vie professionnelle“Il y a toujours le tiraillement de ne pas être à la sortie de l’école tous les jours,” a raconté l’ex-ambassadrice des pôles. Et d’ajouter : “C’est ça le poids le plus lourd : ne pas être à 16h tous les jours à la sortie de l’école maternelle et primaire. Ça, c’est quelque chose qui m’a beaucoup pesé.

Source: Lire L’Article Complet