Ségolène Royal « tiraillée » entre ses enfants et la politique : « Ca m’a beaucoup pesée »

Ségolène Royal a accepté d’évoquer sa vie de maman et l’éducation de ses quatre enfants dans le podcast Parents d’abord de Télé Loisirs. L’ancienne ministre explique qu’il était compliquée d’être maman et femme politique.

A propos de

  1. Ségolène Royal

Ségolène Royal est l’heureuse maman de quatre enfants : Thomas, Clémence, Julien et Flora, âgés de 36 ans, 34 ans, 32 ans et 28 ans. Seulement, et elle l’admet dans le podcast Parents d’abord de nos confrères de Télé Loisirs, qu’il n’a pas toujours été simple de faire cohabiter la politique et sa vie de maman. Celle qui était ambassadrice des Pôles a cependant précisé que ses enfants étaient toujours passés en priorité. Elle avait conscience que la politique était chronophage et pour rien au monde ses bambins seraient passés au second plan.

Moi, j’ai cette chance d’avoir des enfants qui vont bien, qui ont toujours bien travaillé à l’école, qui sont honnêtes, travailleurs, qui ont tous réussi à s’épanouir dans leurs métiers et sont indépendants,” a confié Ségolène Royal. Et d’assurer : “Une des raisons, c’est que je les ai toujours considérés comme prioritaires. Je me suis toujours dit : “Si un enfant a des grandes difficultés, a un accident, devient handicapé ou part en vrille, j’arrêterai la politique”.” Si l’ex-compagne de François Hollande, qui sera bientôt à nouveau grand-mère, a fait de son mieux, elle admet qu’elle a souvent été tiraillée.

Un grand regret

Ségolène Royal le concède, elle a connu “des moments de doute”. Celle qui se verrait bien présidente de la République a ajouté : “Il y a toujours le tiraillement de ne pas être à la sortie de l’école tous les jours. C’est ça le poids le plus lourd : ne pas être à 16h tous les jours à la sortie de l’école maternelle et primaire. Ça, c’est quelque chose qui m’a beaucoup pesé.” Au cours de cette interview, Ségolène Royal a même avoué qu’elle aurait aimé avoir deux autres enfants.

Crédits photos : OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet