Sophie Davant épinglée : Pierre-Jean Chalençon sort la sulfateuse

Interpellé par de récentes confidences de Sophie Davant, Pierre-Jean Chalençon s’empare de son compte Twitter ce lundi 19 avril pour répondre à celle qui a été sa complice dans Affaire conclue.

A propos de


  1. Pierre-Jean Chalençon


  2. Sophie Davant

Si ses liens avec Caroline Margeridon se sont envenimés, ceux que Pierre-Jean Chalençon a pu tisser avec Sophie Davant pourraient connaître le même sort. C’est en tout cas ce que laisse entendre une publication du collectionneur, relayée sur Twitter. Dans ce commentaire de ce lundi 19 avril, le spécialiste de Napoléon Bonaparte fait part de sa déception, réagissant à de récentes confidences de l’animatrice de Affaire conclue. “Comme dirait ma grand-mère”, amorce-t-il, “les conseilleurs ne sont pas les payeurs. J’adore Sophie, c’est une bonne copine, mais franchement j’observe que quand je suis parti d’Affaire conclue, personne n’a bronché. Alors rien à ajouter !”

Il n’a sans doute pas apprécié d’être recadré. Dans une interview accordée à nos confrères de Télé-Loisirs, Sophie Davant a évoqué l’ancien acheteur phare de Affaire conclue avec une référence implicite à ses casseroles. “Il n’en a fait qu’à sa tête”, a-t-elle déploré, “je trouve que c’est dommage, c’est du gâchis. C’est quelqu’un qui aurait pu tellement apporter par ses connaissances et sa folie s’il avait su se gérer.” Une propension au dérapage qu’elle aurait décelé durant leur collaboration sur l’antenne de France 2. “Il a un côté spontané, proche de l’enfance. Du coup, je lui disais toujours : ‘attention, attention'”, s’est-elle souvenue. Mais, comme elle a pu le constater, Pierre-Jean Chalençon a fait fi de sa mise en garde.

Comme dirait ma grand mère … les conseilleurs ne sont pas les payeurs… 🙏🙏🙏🙏🙏… j’adore sophie c’est une bonne copine ,mais franchement j’observe que quand je suis partie AF .. personne n’a bronché !!! Alors rien a ajouté !!!!… bonjour l esprit d équipe .a part julien

La polémique continue

Après la garde à vue, vécue au côté du chef Christophe Leroy, Pierre-Jean Chalençon attend la suite de la polémique des dîners clandestins. Il n’est cependant pas le seul à être pointé du doigt. Le 16 avril, le site Mediapart a publié un article à charge pour la sénatrice LR Joëlle Garriaud-Maylam. Celle-ci ayant déjeuné dans un “salon” du palace Le Meurice. Un “rendez-vous professionnel”, selon la mise en cause, l’avocat zurichois Christian Kälin. Repas qui, lui aussi, crée des remous

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet