« Soyez vigilants » : Sheila met en garde ses fans !

Sur Instagram, samedi 11 septembre, Sheila a tenu à alerter ses fans. En effet, la chanteuse a remarqué que bon nombre de faux CD de ses titres circulaient sur Internet.

La chanteuse a tenu à reprendre les choses en main. Sheila a eu la mauvaise surprise d’apprendre que de faux CD de plusieurs de ses chansons ont été mis à la vente à un prix démesuré sur Internet, dont Tous Yéyé, 7ème continent, La rumeur et Venue d’ailleurs, issues de son dernier album. De quoi pousser l’artiste de 76 ans à alerter ses fans. Sur Instagram, elle les a ainsi prévenus ce samedi 11 septembre. « Ceux que vous trouvez sur Ebay ou autre site de vente, à des prix exorbitants, sont TOUS des faux », a écrit la chanteuse sous plusieurs photos de ses titres, marquées d’un grand « faux » en lettres rouges. « Soyez vigilants et signalez ces arnaques aux différents sites qui les proposent », a-t-elle ajouté.

Cette déconvenue survient en des temps compliqués pour Sheila. En effet, la star est toujours impliquée dans un profond conflit avec son ex-belle-fille : ses rapports avec Sylvie Ortega Munos, l’ancienne compagne de son fils Ludovic Chancel, sont tendus. En cause, l’ex-agente de Loana a accusé la chanteuse de ne pas avoir été présente pour son fils, décédé en juillet 2017 d’une overdose.

https://www.instagram.com/p/CTrFN2ssvUp/

A post shared by Sheila (@sheila_artiste_officiel)

Une chanson pour son fils, Ludovic

Au cours d’une interview avec le magazine Variation en juillet dernier, Sheila s’est exprimée au sujet de son fils et de son ancienne belle-fille. « S’il avait rencontré les bonnes personnes, il ne se serait jamais passé ça. Qu’on arrête de raconter n’importe quoi ! On lui invente des vies, un mariage, c’est totalement abject », avait-elle déclaré. Dans son dernier album, Venue d’ailleurs, sorti en juin 2020 et victime des arnaques trouvées sur Internet, Sheila a évoqué son fils dans la chanson Aimer avant de mourir. Un hommage censé mettre son enfant en lumière : « Vous savez, Ludovic était une belle personne, un cœur tendre, pas armé forcément face à la cruauté du monde… Il me fallait rétablir l’image de mon fils. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Tiziano Da Silva / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet