Stéphane Plaza dyspraxique et dyslexique : comment il surmonte ses troubles au théâtre

Dans un entretien accordé à nos confrères de Télé Magazine, Stéphane Plaza a révélé que son métier de comédien lui a permis de dépasser les troubles qui le suivent depuis son enfance

A propos de


  1. Stéphane Plaza

Une différence qui n’a jamais été un frein pour sa carrière. En plus d’assumer sa grande maladresse, Stéphane Plaza n’a jamais caché souffrir de dyspraxie et de dyslexie. Bientôt à l’affiche du téléfilm policier Meurtres à Fugeac, le plus célèbre des agents immobiliers s’est confié sur ces troubles dans les colonnes de Télé Magazine. « On confond les lettres, on bute sur les sons. », a-t-il ainsi révélé. Un handicap que l’animateur de Recherche appartement ou maison a su dépasser par « le travail » mais surtout en montant sur les planches. « Le fait de jouer au théâtre, ça m’aide beaucoup », a avoué celui qui est à l’affiche de la pièce de Laurent Ruquier intitulée Un couple magique.

En faisant de cette faiblesse une force, le meilleur ami de Karine Le Marchand souhaite envoyer un message d’espoir aux autres personnes atteintes de ses troubles. « J’en profite pour dire aux personnes qui en souffrent, comme moi, qu’on peut très bien arriver dans la vie en étant différents« , a-t-il assuré. Et d’ajouter : « Il faut croire en ses rêves ! ». Et pour cause. Tout n’a pas toujours été simple pour l’acolyte de Sophie Ferjani. Lors d’une interview accordée à Nikos Aliagas dans l’émission 50’ Inside, Stéphane Plaza revenait avec émotions sur ces deux troubles qui ont marqué son enfance. « Quand on est dyslexique, c’est-à-dire qu’on confond les lettres, mais aussi dyspraxique, qu’on n’est pas le meilleur de la classe, on est un peu à part déjà« , s’est-il souvenu. Grâce au soutien de ses proches et sa ténacité, Stéphane Plaza tient une belle revanche sur la vie en s’imposant comme l’animateur préféré des Français.

https://www.instagram.com/p/Cdi-eHyK1wO/

A post shared by Stephaneplaza.off (@stephaneplaza.off)

Stéphane Plaza : des troubles à l’origine de sa maladresse

Stéphane Plaza est un peu comme le Gaston Lagaffe du PAF. Connu pour avoir deux mains gauches, l’animateur révélait que la dyspraxie était à l’origine de son extrême maladresse lors de son entretien avec Nikos Aliagas. « C’est une maladie », a-t-il révélé au présentateur. En effet, avec ce trouble rare « on ne contrôle pas ces gestes, ni sa force. Je peux tout caser en deux secondes » a-t-il ironisé. Avant de continuer son explication en se comparant à La Chèvre de Pierre Richard« Je m’assois sur une chaîne, ça tombe. » Comme toujours, Stéphane Plaza préfère rire de ses petites mésaventures.

Crédits photos : BALDINI / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet