Télématin : Isabelle Martinet impactée par le départ de Laurent Bignolas ?

Écarté de Télématin, Laurent Bignolas va céder sa place à la présentation du programme de France 2, après des rumeurs de tensions avec des chroniqueurs. De son côté, Isabelle Martinet l’assure : “je n’ai jamais songé à quitter l’émission”, a fait savoir la chroniqueuse auprès de Télé-Loisirs, ce mardi 15 juin.

Après 32 ans ans à la présentation de Télématin, William Leymergie a cédé sa place à Laurent Bignolas en 2017. Audience en berne, tensions avec les chroniqueurs… Cette succession sur France 2 n’a pas été un long fleuve tranquille. Après l’été, l’actuel présentateur sera remplacé par le duo Julia Vignali (Meilleur Pâtissier sur M6) et Thomas Sotto (Vous avez la parole sur France 2). Malgré ces rumeurs, Isabelle Martinet n’a “jamais songé” à quitter Télématin, a assuré la spécialiste consommation de l’émission, dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, ce mardi 15 juin.

Depuis trente ans, Isabelle Martinet officie dans Télématin, où la journaliste tient une chronique dédiée aux tendances de consommation des Français. Cela étant, l’ancienne présentatrice météo de France 2 ignore si elle sera bien présente à l’antenne de Télématin à la rentrée. “La nouvelle formule ? Je ne sais pas. Pour l’instant, je n’ai pas d’infos, a-t-elle réagi auprès de Télé-Loisirs, sans donner plus de détails sur ses relations avec les deux prochains présentateurs. Dès la rentrée prochaine, Thomas Sotto et Julia Vignali auront la tâche d’impulser une nouvelle dynamique à la matinale de France 2, chaque jour de la semaine. En interne, l’association entre ses deux personnalités enchanterait déjà les équipes. Thomas Sotto, joker des JT du week-end, formerait “un bon équilibre” avec l’ex-animatrice de M6, d’après une source du Parisien.

Une vive crise en interne

Si la crise sanitaire a mis à rude épreuve l’émission, Télématin a également traversé une vive crise interne. Entre les baisses de salaires et les réductions budgétaires, l’ambiance se serait détériorée. Une dizaine de collaborateurs historiques ont même quitté l’émission, dénonçant les conditions de travail. De son côté, Laurent Bignolas a été accusé d’avoir infligé des brimades à des membres de l’équipe. “Je partirai avec le sourire”, avait réagi l’animateur dans un entretien accordé au Parisien, en mars dernier, affirmant qu’aucune place “ne nous appartient”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet