The Voice 2021 : ce que Marc Lavoine a dit à Jim Bauer après sa défaite en finale

Alors que Faustine Bollaert vient de lancer son magazine Entre nous, Marc Lavoine a accepté de s’y confier sur son rôle de coach dans The Voice. Il a notamment révélé ce qu’il avait dit à Jim Bauer après sa défaite en finale.

Jim Bauer

Marc Lavoine

Le 15 mai dernier, le ciel s’abattait sur une partie des téléspectateurs de The Voice. Fans inconditionnels de Jim Bauer, ils s’attendaient à ce que ce dernier remporte la compétition. Mais c’est finalement sa concurrente Marghe, la petite protégée de Florent Pagny, qui avait raflé la mise. Un coup dur pour son coach Marc Lavoine, qui après deux saisons au sein de l’émission n’a toujours pas réussi à offrir la victoire à un de ses talents. Mais cela ne serait qu’un détail pour le mari de Line Papin qui, en bon joueur, serait avant tout là pour participer. “Je ne suis pas un compétiteur, j’essaie de transmettre ça. Cette émission est une aventure commune et on a tous la chance d’y participer. (…) C’est une émission importante. Il y a une vraie humanité dans tout ce que j’essaie d’entreprendre”, a-t-il expliqué dans Entre nous, le magazine de Faustine Bollaert. C’est ce qu’il a tenté de faire comprendre à son poulain après sa défaite.

Marc Lavoine a réconforté Jim Bauer

Contrairement à ce que pourraient penser certains, Marc Lavoine n’a pas filé direction le Parking des anges dès que Marghe a été sacrée gagnante de la saison. Comme tout coach qui se respecte, ce dernier a pris le temps de s’entretenir avec son poulain, qui était forcément déçu de ne pas avoir décroché le Graal. Ce qu’il lui a dit ? Que “ça n’était pas grave” et “qu’ils avaient passé quelques mois à exercer leur métier de la meilleure des façons possible, avec les meilleurs autour d’eux.De quoi rebooster le fils d’Axel Bauer et Nathalie Cardone ! Même s’il aurait probablement préféré être réconforté par un contrat avec Universal Music…

Mais à défaut de remporter cette dixième saison de The Voice, Jim Bauer peut se féliciter d’une grande victoire : avoir rendu fier son géniteur. “Il fait tous ses choix, il ne triche pas. Il a gardé son nom, cela me fait évidemment plaisir. Je suis là pour lui, il le sait, mais Jim veut faire sa route tout seul. Et il a évidemment raison”, l’avait félicité Axel Bauer dernier dans les colonnes du Parisien. A quand le duo père et fils ?

Source: Lire L’Article Complet