Tiggy Legge-Bourke, l'ex-nounou de William et Harry, obtient 117.000 euros de dommages et intérêts

Tiggy Legge-Bourke, l’ancienne nourrice des princes William et Harry, entre 1993 et 1999, a obtenu une réparation à hauteur de 117.000 euros de la BBC. Martin Bachir, le journaliste de la chaîne, aurait lancé la rumeur de sa relation avec le prince Charles.

  • Diana Princesse de Galles
  • Charles d'Angleterre
  • William d'Angleterre
  • Harry d'Angleterre

La justice a finalement été rendue. Alexandra Legge-Bourke, surnommée Tiggy, l’ex nounou des princes William et Harry, a obtenu réparation pour une sale rumeur qui l’a poursuivait depuis les années 90. La BBC va lui verser 117.000 euros de dommages et intérêts en guise de dédommagement, selon les informations de The Telegraph que nos confrères de Gala ont relayées. Les faits remontent à 1995. Martin Bashir, un journaliste controversé de la chaîne britannique, avait réussi à décrocher la venue de la princesse Diana dans l’émission Panorama. L’interview choc avait fait grand bruit à l’époque. Charles et Diana étaient séparés depuis deux ans. Pour parvenir à ses fins, Martin Bashir auraient utilisé des méthodes de dupe pour convaincre Lady Di d’accepter l’entretien.

« Tiggy Legge-Bourke était au centre de la manipulation de Bashir »

Il lui aurait notamment fait croire que Tiggy Legge-Bourke, la nounou engagée, en 1993, au service des enfants du couple princier depuis leur séparation, avait non seulement eu une liaison avec le prince Charles, mais qu’en plus, elle avait dû avorter du fruit de leur relation. Pour étayer ses propos, Martin Bachir aurait été jusqu’à produire des faux documents, notamment des frais médicaux pour l’avortement. Tout ce déballage n’aurait fait que renforcer la paranoïa de Lady Di qui a éprouvé une haine et une jalousie féroce à l’encontre de la nourrice de ses enfants. Pour certains, ce serait même cette rumeur qui aurait totalement dévasté Diana.

« Tiggy Legge-Bourke était au centre de la manipulation de Bashir et il est juste que les dommages qui lui ont été causés soient reconnus par la BBC« , a rapporté une source au quotidien britannique. La nourrice de William et d’Harry est restée en fonction jusqu’en 1999, jusqu’à son mariage avec Charles Pettifer. Elle est restée en très bons termes avec les enfants du prince Charles et de Lady Di, ainsi que des autres membres de la famille royale.

Martin Bashir, quant à lui, n’a pas été poursuivi par Scotland Yard qui a abandonné son enquête sur l’interview obtenu par le journaliste, n’ayant pas eu de preuve concrète. Mais la BBC ne le fait désormais plus travailler depuis le printemps dernier.

Source: Lire L’Article Complet