Touche Pas à Mon Poste : Une sitcom made in Canal +

L’émission de Cyril Hanouna vient de souffler ses onze bougies. Au fil de ses saisons, elle s’est vue souvent reprocher ses airs de sitcom. Décryptage.

Née en 2010 sur France 4, Touche Pas À Mon Poste est une émission de télévision d’analyse média du paysage audiovisuel français. À l’origine hebdomadaire, elle passe en quotidienne lors de son transfert sur C8 deux ans plus tard. Depuis, elle ne cesse d’avoisiner le million de téléspectateurs à chaque diffusion. Tour à tour divertissement, talk-show, émission d’information médiatique et de jeu, TPMP est orchestrée par un Cyril Hanouna omniscient qui navigue avec humour, familiarité et dérision parmi ses chroniqueurs et invités.

Un lieu où tout se passe

Toute série a son QG, un lieu emblématique dans lequel les personnages se retrouvent et prennent le temps de se poser. Même sans y avoir mis les pieds, le spectateur connaît l’endroit. Tels le Central Perk dans Friends ou le MacLaren’s d’How I Met Your Mother, le plateau de TPMP participe à l’unité fictionnelle de l’émission en étant à l’origine de moments cultes : de la demande en mariage à sa femme de Gilles Verdez au le départ inattendu de Thierry Moreau. Le fait d’être en direct facilite également l’incursion du téléspectateur dans les coulisses, les loges et la régie qui sont normalement inaccessibles. En brisant cette sacro-sainte intimité télévisuelle, TPMP s’offre une palette de décors pour ses scènes : la baffe de JoeyStarr à Gilles Verdez aurait-elle eu un autre impact si elle avait eu lieu sur le plateau ?

Un casting en roulement

En onze ans, l’émission a vu défilé un casting impressionnant de chroniqueurs. Cette joyeuse bande de collègues/amis s’est toujours constituée d’une galerie de personnages, facilitant l’identification du spectateur à au moins l’un d’entre eux : l’intello (N. Pernikoff), la bonne pote (V. Bénaïm), le fougueux (B. Castaldi), la rebelle (G. Maillet), l’hystérique (G. Verdez), le dragueur un peu lourd (J.-M. Maire), etc. À mi-chemin entre The Office et Hélène et les Garçons, TPMP raconte littéralement la vie privée de ses chroniqueurs au téléspectateur. Flirt, rumeur, dispute, conflit, liaison : le moindre évènement est commenté. Les rebondissements fidélisent le spectateur qui reviendra tous les soirs, jusqu’à connaître justement la fin de l’histoire. L’émission se nourrit ainsi de chacun de ces récits, de leur naissance à leur résolution. On ne cache rien, on dit tout aux téléspectateurs : tel est le leitmotiv de la quotidienne.

Les différentes saisons de chroniqueurs autour de Cyril Hanouna

Big Baba Theory

Créateur, producteur et animateur, Cyril Hanouna est la pierre angulaire de Touche Pas À Mon Poste. Physiquement au centre du plateau, il l’est également dans l’émission bien qu’il lui arrive de laisser sa casquette d’animateur de temps à autre. Tantôt professeur qui rappelle à l’ordre, tantôt chef d’orchestre qui veille au bon déroulement de ces presque deux heures d’antenne, Hanouna est de ces antihéros qui font la force d’une série auquel David Brent – le patron du The Office britannique interprété par Ricky Gervais – n’a absolument rien à envier. On peut être tenté de rapprocher son côté intouchable de celui d’un Sheldon Cooper qui ne laisserait sa place pour rien au monde ; et sa vision du monde quoique cynique de celle d’un Barney Stinson qui fait de la séduction est le moteur de toute chose. Cyril Hanouna écrit le scénario de TPMP simplement en étant Cyril Hanouna, qu’il le veuille ou non.

“Fanzouze”

Si TPMP se retrouve quasi tous les soirs en Top Tweet France au moment de sa diffusion, c’est parce qu’elle s’est constituée au fil du temps une puissante communauté de fans. Pour preuve, près de 2,3 millions de personnes suivent la page Facebook de l’émission et le compte Twitter @FanzouzesTPMP recense un peu plus de 26000 abonnées. Qu’est-ce qu’être un fanzouze ? C’est faire partie du cercle des “chéris” d’Hanouna auprès desquels il tweete quotidiennement ; c’est d’ailleurs l’appeler Baba (“papa” en turc) et le défendre envers et contre tous les “rageux ” qui le critique, car si on s’attaque à TPMP, on s’attaque à son animateur et donc à ses spectateurs.

Mes merveilles tweet très tard ce soir! J ai été pris dans la finale de Rafa à Barcelone puis je me suis douché de ouf j en avis besoin!????on dirait que j avais joué! Bon sinon je serais là demain tout propre et prêt pour le média darka info ! Je vous aime fort et à demain ❤️

Jouant sur l’idée d’être une famille, Touche Pas À Mon Poste permet l’interaction et la construction individuelle par le collectif pour une jeunesse qui ne se retrouve pas forcément dans ce que la télévision propose aujourd’hui. Le professeur à la Sorbonne Nouvelle et spécialiste des médias, François Jost, explique ce phénomène : “On sait par exemple que des jeux télévisés en général sont plus appréciés par les catégories populaires que par les cadres supérieurs ou les intellectuels. Ce sont des données qui existent dans la sociologie des pratiques culturelles. On ne s’étonne donc pas qu’un public plus populaire aille vers des jeux et donc vers la franche rigolade que propose Hanouna. […] À la télévision publique, la moyenne d’âge des spectateurs dépasse les 50 ans. Hanouna représente un des moments où les jeunes se réunissent encore devant la télé. Au lieu de les stigmatiser en disant qu’ils sont débiles et beaufs, je dirais que cette émission correspond à une certaine jeunesse, qui apprécie ce qui est un peu sadique, un peu bête et méchant, comme dans les cours de récré ou sur les réseaux sociaux. Sauf que l’on a plus le droit de bizuter dans les écoles, alors que la télévision le fasse, c’est problématique.”

Qui aime bien châtie bien ?

Le canular a la vie dure dans l’émission. Harcèlement, intimidations, homophobie, agressions sexuelles… les plaintes contre TPMP à propos de ces dérives explosent les compteurs du CSA. Invités comme chroniqueurs, personne n’échappe aux remarques acerbes sur fond de fausses camaraderies de Cyril Hanouna. À l’image de Toby Flenderson, le souffre douleur de Michael Scott dans The Office, Matthieu Delormeau a été au centre de plusieurs affaires de bizutage de la part de son patron : des nouilles dans le slip à la voiture démolie en direct ; sans oublier le faux meurtre en caméra cachée, datant de 2016, le désignant à tort comme coupable. Séquence pour laquelle le CSA a été contraint par le Conseil d’État, une fois n’est pas coutume, à verser 1.1 millions d’euros à C8 après que la sanction de privation de publicités dans l’émission, ait été jugée illégale. En 2020, suite à un canular homophobe, TPMP a été condamné à verser un montant historique de 3 millions d’euros au CSA.

TPMP VS le reste du monde

Ce qui nourrit avant toute chose une sitcom, c’est un conflit entre un personnage et lui-même ou entre un personnage et ce qui l’entoure. Une incompréhension est nécessaire pour permettre le développement d’intrigues autour de ce noyau scénaristique. Le personnage possède un but, un rêve ou un désir qui lui est propre et qu’il va tenter de satisfaire tout au long du show. Un groupe d’individus secondaires vient s’accrocher à lui pour l’aider à résoudre son conflit intérieur. Meredith Grey désire devenir chirurgienne et c’est tout le personnel du Seattle Grace que nous allons suivre pendant plus de quinze ans. Le récit de la vie de Robin, Marshall, Lilly et Barney est indissociable de la façon dont Ted Mosby raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère. Et bien, si l’analyse médiatique était au départ le moteur de Touche Pas À Mon Poste, Cyril Hanouna est rapidement devenu ce fameux personnage central qui donne son identité à la sitcom. Son but ? Protéger son émission quoiqu’il arrive. De TPMP face au PAF, il s’agit désormais de TPMP face à TPMP. L’émission est devenue son propre plateau d’évènement où le dérapage en direct constitue l’image de marque de l’émission.

Le meilleur moment de la télé 2021 je veux rien savoir #TPMP pic.twitter.com/wrk8CfMM2I

Prenons en exemple ce qu’il s’est passé avec Loana en ce début d’année. Venue sur le plateau raconter sa vérité, l’emblématique gagnante de Loft Story a été admise à l’hôpital quelques jours après la diffusion de cette interview. TPMP ne tarde pas à réagir et invite l’entourage de Loana, constitué de Sylvie Ortega et d’Eryl Prayer, à commenter cela. Entre eux fusent insultes, reproches, accusations et bientôt, ils en viennent aux mains devant les caméras. Cette séquence sera commentée, alimentée et rediffusée le lendemain sur TPMP. L’émission entretient ses propres intrigues de façon cyclique, comme pour tenir en haleine le spectateur.

So, no one told you TV was gonna be this way ?

Si elle n’a pas encore sa place sur Netflix, Touche Pas À Mon Poste mélange les genres et utilise les codes de la sitcom afin de fidéliser le spectateur en lui offrant de l’intime et des rebondissements sur fond de divertissement. Ce rendez-vous quotidien représente le cœur de C8 et se décline sur plusieurs spin-off : Balance Ton Poste ; Touche Pas À Mon Poste, Ouvert À Tous ! ; TPMP Elles Refont la Télé ; etc. Rarement une émission avait autant eu la possibilité d’exister à travers d’autres et donc, de rester présente dans la vie du téléspectateur : “N’oubliez pas les chéris, la télé, c’est que de la télé !”

Source: Lire L’Article Complet