“Tu crois que c’est lui ?” : Cédric Jubillar méconnaissable au tribunal

Cédric Jubillar s’est présenté devant le juge des libertés à Toulouse ce jeudi 9 juin, afin que sa nouvelle demande de remise en liberté soit examinée. Son apparition était très attendue et a choqué les personnes présentes, tant l’ex-conjoint de Delphine Jubillar était méconnaissable.

A propos de


  1. Cédric Jubillar


  2. Delphine Jubillar

Après près d’un an d’incarcération, Cédric Jubillar était entendu par le juge des libertés à Toulouse ce jeudi 9 juin. Niant toujours avoir assassiné son ex-compagne, Delphine Jubillar, portée disparue depuis le 16 décembre 2020, le principal suspect a fait sensation lors de son arrivée dans le box des accusés. Tandis que les photographes de presse immortalisaient ce moment tant attendu alors qu’ils n’en avaient pas le droit, les personnes présentes dans le tribunal ont bien failli ne pas reconnaître l’artisan plaquiste de 34 ans. “Tu crois que c’est lui ? Mais non… Mais si, c’est lui !” aurait-on alors entendu, selon ActuToulouse, présent dans la salle d’audience.

“Cheveux ras” avec “sa doudoune orange fétiche, sur un pull sombre d’où émerge le col d’une chemise blanche”, le père de famille semblait très affaibli. Durant leur plaidoirie, les avocats de Cédric Jubillar ont d’ailleurs expliqué que leur client était “fatigué” et qu’ils le tenaient “à bout de bras”. Nul ne sait encore si la défense obtiendra la libération de ce dernier. Ses avocats ont précisé que la décision du juge ne serait annoncée que ce lundi 13 juin. Rappel important : les précédentes demandes de remise en liberté formulées par Cédric Jubillar ont jusqu’ici toutes été rejetées.

Des nouvelles des enfants de Delphine et Cédric Jubillar

Plusieurs possibilités pourraient découler du verdict du juge. Si Cédric Jubillar était libéré, il pourrait être placé sous surveillance électronique ou sous contrôle judiciaire. Dans tous les cas, il resterait un suspect dans la mort de son ex-conjointe. À l’inverse, si l’accusé, présumé innocent, était maintenu en prison, le juge devrait de nouveau se prononcer sur une remise en liberté dans six mois. Ce processus pouvant se poursuivre jusqu’au procès, dont la date est toujours inconnue.

Au cours d’un entretien exclusif accordé à Gala.fr, mercredi 8 juin, Me Philippe Pressecq, l’avocat de Lolita E, cousine de Delphine Jubillar, a dévoilé quelques informations sur la famille de la disparue. Âgés de 2 et 7 ans, Louis et Elyah vont “aussi bien que possible au vu de la situation”, a déclaré Maître Pressecq. “Ils sont entourés par l’amour de leur tante. Mais ils réclament évidemment leur mère, et leur père aussi”, a-t-il précisé. Décrit comme étant “en grande souffrance”, le fils aîné de l’infirmière a déjà été entendu par la police au sujet de la disparition de sa mère.

Crédits photos : CAPTURE D’ÉCRAN / FACEBOOK

Autour de

Source: Lire L’Article Complet