« Un enfant qui ne veut pas lâcher son jouet » : Arnaud Montebourg prend cher

Arnaud Montebourg entend peser dans l’élection présidentielle. S’il n’est, pour le moment, pas candidat, il espère avoir un rôle à jouer dans le scrutin. Ce qui ne plaît pas à tout le monde.

Dans une tribune du Monde, Arnaud Montebourg a appelé “à unir le bloc populaire pour briser la tenaille entre les blocs bourgeois et réactionnaires”. Le défenseur du made in France, qui touche 9 200 euros grâce à ses activités d’entrepreneur, l’a affirmé : “En l’état, je ne suis pas candidat, mais ça peut changer”, comme le rapporte un article du Journal du dimanche, paru le 13 juin dernier.

L’homme politique bénéficie, évidemment, du soutien de ses proches. À l’image de la députée PS, Laurence Rossignol : “Arnaud Montebourg a montré qu’il avait des choses à dire dans le débat, il fait une offre politique de fond à la gauche et pour le pays. Il montre une voie économique sociale et régalienne.” Cependant, la gauche est loin d’être unanime à l’idée d’un retour d’Arnaud Montebourg, qui a contracté le coronavirus en février dernier. Même dans son camp… “Cette semaine, vous avez eu un enfant qui ne veut pas lâcher son jouet, alors qu’il ne sera pas candidat”, rapporte un de ses proches dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Arnaud Montebourg est “obsédé par le seul fait qu’il ait un rôle à jouer”, selon Alexis Corbière

Dans le clan de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg est loin d’être accueilli à bras ouvert. “C’est un non-événement, du Montebourg tout craché. Il revient obsédé par le seul fait qu’il ait un rôle à jouer. Pendant trois ans, il n’était pas là pour combattre Macron, s’agace Alexis Corbière, député LFI. Il faut dire que l’ex-conjoint d’Audrey Pulvar estime que le chef de file de La France insoumise doit retirer sa candidature. Quant au Parti communiste français et à Europe Écologie Les Verts, il y a des idées communes, notamment sur les thèmes de réindustrialisation et de souveraineté nationale. “Il a sa place dans le périmètre du rassemblement souhaité par Yannick Jadot”, affirme-t-on du côté du député européen EELV.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet