Un pasteur porte plainte contre Kanye West

Celui qui prêche la bonne parole lors de ses offices du dimanche n’est pas en odeur de sainteté. Kanye West est en effet traîné en justice par le pasteur David Paul Moten. Ce dernier n’a pas apprécié de découvrir qu’un de ses sermons a été utilisé sans son autorisation par le rappeur dans le titre Come to Life de son album Donda sorti l’année dernière.

Le pasteur texan estime que son sermon représente plus de 20 % du titre, étant présent pendant 70 secondes sur les 5 minutes et 10 secondes que durent le morceau. Pour l’homme de foi, il s’agit d’un des derniers exemples de l’industrie du disque « qui sample délibérément et de manière flagrante des enregistrements sonores d’autrui sans consentement ni autorisation ».

Succès

D’après les documents juridiques obtenus par TMZ, Kanye West n’est pas le seul sur le banc des accusés. UMG Recordings, Def Jam Recordins et GOOD Music, soit les trois labels associés au titre, vont aussi devoir rendre des comptes.

L’album Donda a été certifié disque de platine en mars par le RIAA, avec plus d’un million de ventes ou équivalent depuis sa sortie en août 2021. Kanye West a également sorti en février Donda 2, uniquement sur la plateforme Stem Player, créée par la société du rappeur, Yeezy Tech. Ye a affirmé avoir engrangé plus de 2,2 millions de dollars en 24 heures grâce à son service de streaming. De quoi financer les troncs du pasteur ?

Source: Lire L’Article Complet