“Un peu ringard” : Élie Semoun pas intéressé par Fort Boyard… pourquoi il a changé d’avis

Alors qu’il fait ses premiers pas dans Fort Boyard ce samedi 2 juillet, Élie Semoun n’aurait jamais pensé se retrouver dans l’émission culte de France 2. Le comédien a livré son ressenti dans un entretien exclusif au Figaro ce 2 juillet, après sa participation au célèbre jeu.

A propos de


  1. Elie Semoun

Un virage – littéral – à 360 degrés. Si Élie Semoun se retrouve à braver les hauteurs de Fort Boyard ce samedi 2 juillet sur les écrans de télévision, ce n’est pas parce qu’il se passionne pour le jeu de France 2. Bien au contraire, à en croire les confidences du comédien à l’affiche de Ducobu président !, dans les salles obscures le 13 juillet prochain, ce dernier n’a jamais porté Fort Boyard dans son cœur. Interrogé ce 2 juillet par nos confrères du Figaro au sujet de sa participation à la célèbre émission, l’humoriste français avoue sans détours : « je n’ai jamais trouvé Fort Boyard excitant ». Sans pour autant détester le programme, Élie Semoun admet qu’il ne l’a jamais regardé en 33 ans de diffusion. L’acteur de 58 ans n’est tout bonnement pas un adepte du petit écran : « Je n’ai pas en admiration des émissions de télé. Je n’ai jamais fantasmé sur la télé », explique-t-il encore.

Le voici à présent au casting du nouveau numéro du jeu qu’il trouvait « un peu ringard » et « pas très famille ». Mais pourquoi l’ex-acolyte de Franc Dubosc a-t-il changé d’avis ? « J’ai d’abord fait la bêtise de dire à tous les enfants de mon film [Ducobu président ! ndlr] qu’ils allaient faire l’émission », confie encore Élie Semoun au quotidien. Faute de pouvoir tenir ses promesses, « pour des raisons d’assurance », explique-t-il, le comédien finit par partir à la chasse aux Boyards avec Gabin Tomasino, l’interprète de Ducobu, et Loïc Legendre, qui joue le père de l’enfant. Une décision qu’il ne regrette pas. « On s’est éclaté. On s’est bien marré », reconnaît finalement l’auteur des Petites annonces d’Élie, heureux d’avoir réalisé « le rêve absolu » du jeune Gabin Tomasino.

C'est le retour de #FortBoyard, animée par @olivierminne !

Pour patienter, voici un extrait de ce que vous allez découvrir samedi à 21h10 sur @France2tv pic.twitter.com/Xbfi8dm9pa

>> PHOTOS – Élie Semoun pose avec Valérie Lemercier pour le photocall de « Vaillante »

Élie Semoun marqué par sa visite de Fort Boyard

S’il n’a pas de phobie particulière, Élie Semoun a néanmoins expérimenté la peur du vide. L’acteur a été le cobaye d’une toute nouvelle épreuve, le looping, qui consiste à entrevoir un chiffre en étant suspendu à 25 mètres du sol sur une barre métallique. « Je devais faire balancier puis appuyer sur un bouton et faire un tour complet à 360 degrés », raconte le père d’Antoine. Une expérience traumatisante : « j’ai failli crever », a plaisanté le passionné de jardinage au micro de RTL. Auprès du Figaro, la star a tout de même admis que « manger des trucs dégueulasses » le rebute. Heureusement pour lui, Élie Semoun a pu laisser ses coéquipiers Camille Lacourt, Clémence Botino, ou encore Marie s’infiltre, s’en charger pour lui.

Invité de l’émission On refait la télé, présentée par Éric Dussart sur les ondes de RTL, l’ex-compagnon de Juliette Gernez a révélé avoir été approché pour incarner un personnage sur le Fort. Une drôle de proposition que l’acteur a aussitôt décliné, pour une raison bien précise : « J’ai dit non, je veux faire du cinéma, je ne veux pas faire de la télé ». Ce dernier a néanmoins confié au Figaro être fasciné par la conception du divertissement, « fait de bric et de broc », « j’ai quand même vu des mecs avec une passoire sur la tête et une ampoule branchée plus ou moins bien », s’est-il souvenu, amusé. De quoi le convaincre de renouveler l’expérience, « mais pas de suite », s’empresse-t-il d’ajouter.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Rubens Hazon / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet