« Une affaire française » : cette raison pour laquelle les parents du petit Grégory n’ont pas été sollicités

Ce lundi 20 septembre, TF1 diffuse les premiers épisodes de la série « Une affaire française », consacrée au meurtre du petit Grégory survenu en octobre 1984. Fait étonnant, les époux Villemin n’ont pas été tenus au courant, ni même sollicités, par la production, selon les informations du Parisien.

Après Netflix, c’est TF1 qui a décidé de s’emparer de l’affaire du petit Grégory. Dans une série baptisée Une affaire française, diffusée à compter de ce lundi 20 septembre, Jérémie Guez, scénariste et producteur, et Aimée Buidine, productrice, « ont voulu remettre l’humain au coeur d’une histoire qui commence par la disparition tragique d’un enfant de 4 ans« , a rapporté Le Parisien. Mais à en croire le quotidien, Christine et Jean-Marie Villemin, les parents de l’enfant disparu, n’ont pas été sollicités pour ce projet. « Par la voix de leur avocate, Marie-Christine Chastant-Morand, les parents du garçonnet ont fait savoir leur stupeur de ne pas avoir été contactés« , ont souligné nos confrères. D’après Paris Match, c’est via un article de presse lu lors de leurs vacances avec leurs enfants et petits-enfants qu’ils auraient appris l’existence de ce tournage en 2020.

Auprès du Parisien, la productrice de la nouvelle série de TF1 a tenté de se justifier, expliquant que les époux Villemin, qui ont refait leur vie loin des Vosges, n’ont pas été prévenus par « souci de neutralité » : « Il n’y a aucun volonté de scoop ni de contre-enquête. Il n’est pas question de les juger mais de vivre avec eux« , a expliqué Aimée Buidine. Et le scénariste d’Une affaire française d’ajouter : « Je comprends très bien que Christine et Jean-Marie Villemin n’aient pas envie de voir cette série, qu’ils redoutent de revenir sur cet épisode traumatique de leur vie. Mais ce n’est pas à charge. J’ai voulu rendre la genèse d’un déraillement, qui a privé de justice des gens confrontés au plus grand drame du monde : perdre un enfant.« 

L’affaire Grégory reste à ce jour l'une des plus grandes énigmes judiciaires françaises. Elle a connu de nombreux rebondissements depuis la mort du petit garçon de 4 ans.

La fiction #UneAffaireFrançaise s'inspire de cette grande affaire criminelle qui a bouleversé notre pays pic.twitter.com/WHTjisLGnZ

Christine et Jean-Marie Villemin ont perdu un autre enfant

Si l’affaire Grégory a été très médiatisée, et continue de l’être, Christine et Jean-Marie Villemin ont dû surmonter la perte d’un autre enfant, peu de temps après la disparition tragique de leur fils, retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne en octobre 1984. Depuis le drame, les époux Villemin ont donné naissance à trois autres enfants. L’un d’entre eux, prénommé Julien et né en 1985, aurait dû avoir un frère jumeau. Ce dernier est malheureusement décédé avant de naître.

Un drame évoqué par Marie-Christine Chastant-Morand, avocate du couple, sur le plateau de Ça commence aujourd’hui le 12 septembre dernier. Alors qu’ils se trouvaient en voiture, Christine et Jean-Marie Villemin ont entendu un flash d’information qui les a bouleversés : « Le journaliste disait que le corbeau pouvait être la mère. Ils entendent ça. Elle a une réaction physique immédiate. Elle était enceinte de jumeaux. Elle a une hémorragie et se fait hospitalisée. Et, elle perd d’ailleurs l’un des deux enfants« , a fait savoir leur avocate dans l’émission de France 2.

Crédits photos : Frederic Herve / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet