“Une audace sans précédent” : Meghan Markle encore épinglée

La duchesse de Sussex est étrillée dans le livre Revenge: Meghan, Harry and the war between the Windsors, signé Tom Bower. Comme la repéré The Express ce samedi 16 juillet, l’auteur y analyse un épisode où Meghan Markle fait preuve d’« une audace sans précédent« .

Un mois avant ses fiançailles avec Harry, Meghan Markle a surpris le Royaume-Uni. La petite amie du prince a accordé une interview à Vanity Fair. Première page pour l’actrice de Suits, qui y évoque brièvement sa relation amoureuse. Une indiscrétion qui lui sera vivement reprochée, souligne Tom Bower dans son livre Revenge : Meghan, Harry and the war between the Windsors. Publié en feuilleton dans The Times, l’ouvrage analyse cette première rencontre sur papier glacé entre la future duchesse de Sussex et les Britanniques. En acceptant ce portrait en octobre 2017, Meghan Markle a fait choix qui détonne pour un futur membre de la monarchie, comme le souligne The Express ce samedi 16 juillet.

Tom Bower écrit ainsi que « l’audace sans précédent de Meghan a pris le palais de Buckingham par surprise et a électrisé les médias britanniques ». Alors qu’Élisabeth II applique plutôt la devise Never complain, never explain, la future épouse de son petit-fils a agi a contrario. Elle a en effet livré ses sentiments quant au traitement médiatique de son couple. « Nous sommes deux personnes heureuses et amoureuses. Nous sommes tranquillement sortis ensemble pendant environ six mois avant que cela devienne une information publique (…) Pour moi, rien n’a changé depuis sauf la perception des gens« , avait déclaré à Vanity Fair la future mère d’Archie et Lilibet.

PHOTOS – Meghan Markle, Virginie Efira, Flora Coquerel… les stars renouent avec les shorts l’été 2022

La déclaration de Meghan Markle « scelle son destin »

Selon Tom Bower, cette apparition dans la presse a déclenché une multitude de réactions. Il fut notamment reproché à la future épouse du prince Harry d’avoir « utilisé sa relation pour se promouvoir ». Selon l’auteur de ce livre, cette « hollywoodisation de la famille royale avait scellé le destin de Meghan en tant que fiancée de Harry ». L’Américaine n’aurait d’ailleurs pas été satisfaite de l’article. Son équipe de communication prévoyait plutôt un papier axé sur ses activités caritatives et ses engagements politiques, notamment pour l’égalité des sexes via l’éducation des jeunes filles.

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de


  1. Meghan Markle

Autour de

Source: Lire L’Article Complet