« Une période incroyable » : Olivier Véran fait le point sur sa première année en tant que ministre

Pour le déplacement à Marseille d’Emmanuel Macron, Olivier Véran était naturellement présent. Depuis sa nomination au ministère de la santé, la crise sanitaire l’aura fait vivre à 100 à l’heure. Il fait le point sur cette folle année, avec La Provence.

Ce vendredi 3 septembre, Emmanuel Macron a terminé sa visite à Marseille. Pour venir y présenter le plan “Marseille en grand”, le chef d’État a pu compter sur la présence de nombreux ministres. Parmi lesquels, Olivier Véran. Depuis qu’il a été nommé au ministère de la Santé, le 16 février 2020, le neurologue est déjà venu quatre fois rendre visite aux hôpitaux de la cité phocéenne. Et s’il note une nette amélioration aujourd’hui à la Timone, il n’aura pas eu le temps de se retourner sur l’incroyable année qu’il vient de vivre. Il l’évoque avec nos confrères de La Provence.

Quand on lui demande comment il a vécu cette période inédite, nommé ministre de la Santé au même moment où cette crise sanitaire sans précédent explosait, il répond : “Je pense souvent à cette chanson de Mano Solo, ‘plus j’avance et moins je me retourne’. Je n’ai même pas eu le temps de me retourner sur cette période incroyable, admet Olivier Véran. Celui qui refuse d’écarter l’hypothèse d’un prochain confinement sait aussi qu’il lui reste beaucoup de travail.

“Cela donne envie de s’investir encore plus”

“Et puis il y a encore beaucoup à faire pour la jeunesse dans ce pays, sur les lois bioéthiques ou le Ségur de la Santé, explique le médecin de 41 ans. Cela donne envie de s’investir encore plus.” Toujours aussi motivé par sa fonction, Olivier Véran a pu se réjouir des résultats de la Timone, lors de ce passage à Marseille. “La circulation du virus se réduit partout et la charge hospitalière se stabilise même si elle reste élevée, constate-t-il. […] je vois surtout ici des gens très investis qui font le même constat que nous.”

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet