"Une petite gâterie dans les toilettes"… Jean-Pascal Lacoste en roue libre : Étonnantes confidences de l’ancien membre de la Star Ac sur sa vie au château

Le retour de la Star Academy approche à grands pas. Une occasion unique pour Jean-Pascal Lacoste de se confier sur sa propre aventure.

Vingt ans après le lancement de la Star Academy, le célèbre télé-crochet est sur le point de faire son grand retour sur TF1. Une bonne nouvelle pour tous les chanteurs en herbe qui souhaiteraient tenter leur chance. Pour l’occasion, Jean-Pascal Lacoste se confiait sur sa propre participation dans les colonnes de Telepro. Une aventure qu’il n’oubliera sans doute jamais. « Les gens ont vu 20 % de ce qu’on a vraiment fait », expliquait l’agitateur avant d’ajouter : « C’était un chantier dedans. La Star Ac, c’est le Poudlard réel ».

« C’était le club med »

Le compagnon de Delphine Tellier se souvient encore d’une soirée incroyable passée au sein du château. « Un soir, on avait de l’alcool, on s’est mis bien. Ils avaient fait venir des danseuses, on était bien fait, on était chaud avec les filles, on était prêt à les attraper au château. C’était le club med ». Mais si l’ambiance était à la fête, Jean-Pascal Lacoste affirme qu’il ne s’est « rien passé au château. Mario aurait juste eu une petite gâterie dans les toilettes. On n’avait pas de salle CSA ».

« Quand on est sorti, on avait 160 barres de pression par couille », précisait le jeune papa. Et de poursuivre : « Avec Jenifer, on a juste fait un bisou au château, quand on est sorti c’était une autre histoire. On est resté quelque temps ensemble après la Star Academy, c’était très sympa. » Tellement sympa qu’il a bel et bien l’intention de faire partie de cette nouvelle aventure. « Oui, j’ai vu la production à Paris. On est en discussion, rien n’est acté avec personne ».

Et pour le come-back de la Star Academy, Jean-Pascal Lacoste aimerait avant tout « un rôle de pion. J’aimerais donner des conseils, les recadrer, la notoriété, le milieu, etc. C’est un rôle de grand frère ». Pourtant, il n’a pas l’intention d’être tendre. « Je vais coller les élèves le samedi, je vais être un enculé. C’est 70 % oui pour la prochaine saison, la tendance est bonne » !

V.B

À voir également :

Source: Lire L’Article Complet