Vaccination des 12-18 ans : Emmanuel Macron annonce enfin une date

Mercredi 2 juin 2021, Emmanuel Macron a officialisé la prochaine étape importante de la campagne de vaccination : le président de la République a annoncé la date d’ouverture de la vaccination aux 12-18 ans.

  • Emmanuel Macron

La campagne de vaccination contre la Covid-19 continue son accélération en France. Jeudi 27 mai 2021, le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonçait sur Twitter que les majeurs pouvaient désormais être vaccinés contre la Covid-19 sans condition de doses non utilisées. “Vous pouvez depuis ce matin prendre rendez-vous pour vous faire vacciner à partir du 31 mai. Les réservations seront progressives, de nouveaux créneaux sont mis en ligne chaque jour sur les différentes plateformes”. Un énorme pas en avant à l’heure où les premières injections ont été administrées à 25.800.000 personnes majeures dans l’Hexagone (chiffres arrêtés au mardi 1er juin 2021). Pourtant, une question restait en suspens : quand les mineurs allaient-ils, comme c’est déjà le cas au Canada, aux États-Unis, et bientôt en Allemagne, pouvoir se faire vacciner à leur tour ?

Les jeunes bientôt appelés aux vaccinodromes

Le suspens a pris fin mercredi 2 juin 2021 dans le petit village de Saint-Cirq-Lapopie. En visite dans le Lot pour entamer son “tour de France des territoires”, Emmanuel Macron a pris la parole pour annoncer que la vaccination allait en effet être ouverte aux plus jeunes : “La vaccination des 12/18 ans sera ouverte dès le 15 juin. D’ici au 15 juin, nous franchirons la barre des 30 millions de vaccinés, c’est pourquoi nous avons décidé ce matin, à partir du 15 juin, de commencer à ouvrir la vaccination pour les adolescents et de permettre aux 12-18 ans d’aller se faire vacciner. Dans quelques jours nous passerons à la deuxième phase de la réouverture et les vacances seront possibles cet été. Nous avons la possibilité en France d’accueillir nos compatriotes dans les meilleures conditions” a déclaré le président de la République.

Invité sur le plateau du 20H de TF1 mercredi 2 juin 2021, Olivier Véran a précisé que cette vaccination se ferait avec accord des parents ou responsables légaux, que seul le vaccin Pfizer en centre de vaccination sera concerné et que les jeunes vaccinés seront également concernés par le pass sanitaire européen pour leur permettre de voyager sans avoir besoin de test PCR. Une vaccination des plus jeunes qui est pourtant loin de faire l’unanimité au sein de la communauté scientifique : aux Etats-Unis notamment, les cas de myocardite (inflammation du myocarde) se sont multipliés depuis l’ouverture de la vaccination aux mineurs. Mais visiblement pas de quoi freiner les ardeurs d’une France enfin lancée sur l’autoroute de la vaccination pour tous.

A lire aussi : Covid-19 : pourquoi Emmanuel et Brigitte Macron ne vont recevoir qu’une seule dose de vaccin

Source: Lire L’Article Complet