Valérie Lemercier complexée par son physique : l’atroce remarque de sa tante

Valérie Lemercier a dû faire face à de nombreuse critiques depuis sa plus tendre enfance, notamment concernant son physique. Elle s’est livrée à ce sujet lors au cours d’une interview avec Gala, dont le numéro est paru ce 4 novembre.

Le 10 novembre sortira dans les salles obscures Aline, le nouveau film de Valérie Lemercier qui rend honneur à la célèbre chanteuse Céline Dion. Le personnage principal, Aline donc, souffre de complexes liés à son physique pendant son enfance. Un problème que partage l’actrice française de 57 ans, comme elle l’a expliqué dans les pages de Gala, disponible ce jeudi 4 novembre. « Comme Céline Dion, j’ai été complexée par mon physique. Je n’étais vraiment pas du tout la belle fille de l’école », confie celle dont le cœur n’est plus à prendre lors de l’interview avant de révéler qu’un membre de sa propre famille l’a critiqué à ce sujet : « Je l’ai même entendu d’une de mes tantes, qui m’a dit en face que je n’étais pas jolie du tout« .

Depuis son plus jeune âge, Valérie Lemercier entend toutes sortes d’atrocités à son sujet. Lorsqu’elle était encore à l’école, elle a même entendu l’un des élèves dire « Avec un oreiller sur la tête, ça ira ! ». La star des Visiteurs trouvait cela très « humiliant« . Lorsqu’elle a commencé son métier d’actrice, elle a reçu encore beaucoup de remarques dont plusieurs lettres sur lesquelles étaient notamment écrit : « La chirurgie esthétique, c’est pas fait pour les chiens ! ». Elle explique que les choses ont changé par la suite et que ce « n’est pas très grave ».

L’élégance comme bouclier

Valérie Lemercier accorde beaucoup d’importance à ses tenues, même pour aller faire du sport. « Un physique est forcément injuste. On ne l’a pas choisi. En revanche, ce qu’on porte (…) si on en a le goût… ça devient une protection ». La mode est pour la réalisatrice un moyen de contourner les critiques et de vivre sa vie comme elle l’entend. C’est même devenu « une question existentielle » de savoir ce qu’elle va porter pour la première de son film.

Retrouvez ce numéro en kiosque ou achetez-le en version numérique en cliquant ici ou recevez GALA chez vous chaque jeudi en vous profitant d’une offre d’abonnement SANS ENGAGEMENT !

Crédits photos : VEEREN / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet