Valérie Pécresse candidate en 2022 ? Ni oui ni non

Officiellement candidate à un second mandat à la tête de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse continue d’entretenir le flou autour de ses intentions pour la présidentielle de 2022.

A propos de


  1. Valérie Pécresse

Pour ce scrutin, ses intentions sont claires. Mercredi 28 avril, Valérie Pécresse a choisi Le Parisien pour annoncer officiellement qu’elle est candidate aux régionales en Ile-de-France en juin prochain, où elle brigue un second mandat. Fière de son bilan, elle a dévoilé quelques lignes de son projet (RER vélo, tickets de transport à 4 euros maximum, lycées rénovés, police régionale des transports…) mais s’est montrée moins loquace sur le thème de la présidentielle.

Va-t-elle se lancer pour être la candidate de la droite ? Ira-t-elle au bout de son mandat si elle est réélue en juin ? “Aucun des candidats ne peut l’affirmer“, a-t-elle simplement répondu au Parisien. Celle qui assure qu’elle arrêtera la politique en cas d’échec aux régionales souhaite encore entretenir le mystère sur ses ambitions pour 2022. Contrairement à Xavier Bertrand, candidat à sa réélection dans les Hauts-de-France qui a pris tout le monde de vitesse à droite en se lançant déjà dans la bataille pour l’Elysée.

“Elle risque de perdre des plumes localement”

Le temps des campagnes n’est pas venu“, avait-elle également confié récemment. Donnée deuxième des sondages à droite derrière Xavier Bertrand (16% contre 11% au premier tour), Valérie Pécresse, qui milite pour une primaire, ne souhaite pas brûler les étapes. D’autant qu’elle refuse d’apparaître trop tôt comme une adversaire à Emmanuel Macron, en tant que présidente d’une région où le vote macroniste est important. “Si elle rentre dans le jeu national maintenant, elle risque de perdre des plumes localement”, analyse un proche cité par L’Express. Raison pour laquelle elle se retient de taper sur le président. Pour le moment.

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet