Valérie Trierweiler si fière de son fils Léonard qui a vécu « un grand moment »

Heureuse de voir son fils Léonard célébrer la victoire de Joe Biden, Valérie Trierweiler a partagé une publication pleine d’enthousiasme sur son compte Instagram ce samedi 7 novembre.

Loin des yeux, mais certainement pas du cœur. Installé à New York, là où il profite de sa vie de jeune marié, Léonard Trierweiler ne perd aucun contact avec sa mère, restée en France. Ce samedi 7 novembre, c’est donc sans surprise que le cuisinier du prestigieux restaurant Le Bernardin a partagé sa joie avec Valérie Trierweiler, suite à la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine. Le jeune homme de 23 ans a ainsi transmis une vidéo dans laquelle il célèbre la fin du mandat présidentiel de Donald Trump, masqué, et au cœur d’une foule d’Américains à Times Square. Vidéo courte relayée dans la foulée sur Instagram par l’ex-journaliste du magazine Paris Match. “Quelle joie de voir mon fils vivre ce grand moment”, a-t-elle écrit en légende de cette publication, ne cachant ni sa joie ni sa fierté sur son propre compte.

Une bouffée d’air frais certaine pour Valérie Trierweiler qui, au mois d’août 2020, ne cachait pas sa déception de ne pas pouvoir voir son fiston en raison de la pandémie de coronavirus qui continue de battre son plein à travers le monde. Elle publiait alors un cliché plein de nostalgie de Léonard Trierweiler sur sa page Instagram. Image agrémentée d’un message témoignant de son désespoir : “Il y a deux ans jour pour jour avec mon fils Léonard, toujours à New York et que je n’arrive toujours pas à voir en raison du Covid-19. C’est long depuis le mois de novembre dernier.”

View this post on Instagram

A post shared by @ valerie_trierweiler on Nov 7, 2020 at 10:57am PST

Une confinée active

Loin de son fils, Valérie Trierweiler pallie au manque en profitant d’un reconfinement actif. Pour faire face à cette nouvelle épreuve, imposée à l’ensemble des Français jusqu’au 1er décembre 2020, au plus tôt, la compagne du rugbyman Romain Magellan n’hésite pas à pratiquer une activité physique et prendre l’air, dans la limite d’une heure accordée aux Hexagonaux, et sans oublier son attestation de déplacement, de nouveau obligatoire. Et lorsqu’elle n’est pas confinée, la principale concernée est au côté de Laurent Ruquier dans Les Grosses Têtes, émission qu’elle a pu rejoindre après son licenciement douloureux de Paris Match.

Source: Lire L’Article Complet