Valérie Trierweiler virée de Paris Match et remplacée par Stéphane Bern : sa réaction sans appel

Valérie Trierweiler a appris son licenciement de Paris Match en août dernier par le biais de la presse. Un nouveau journaliste a déjà été désigné pour entrer dans la rédaction, et l’ancienne Première dame a tenu à réagir sur Twitter.

Valérie Trierweiler

Stéphane Bern

Valérie Trierweiler ne s’attendait certainement pas à finir l’été de cette manière. Le 12 août dernier, les médias La lettre de l’audiovisuel et Le Figaro annonçaient le licenciement de la journaliste de la rédaction de Paris Match. “J’ai appris en plein cœur de l’été et pendant mes congés de façon extrêmement brutale mon licenciement de Paris Match où je travaillais depuis trente ans. Ce licenciement sans aucun motif valable me laisse en état de choc et de sidération”, avait confié l’ancienne Première dame, qui a travaillé 30 ans au sein de la rédaction du magazine. Les raisons de ce licenciement ? Rajeunir les équipes, ouvrir une nouvelle ligne éditoriale et même une question de budget, selon le Parisien.

Si Valérie Trierweiler a rapidement remis son pied à l’étrier, en rejoignant l’antenne de RTL, elle ne s’attendait certainement pas à ce que Paris Match enrôle déjà une nouvelle personnalité. Il s’agit de Stéphane Bern, qui rejoint la rédaction en qualité “d’éditorialiste associé”, comme l’a indiqué le média dans un communiqué. “Il sera un renfort précieux dans le suivi et le traitement des sujets liés à l’histoire, aux monarchies et aux célébrités, sur lesquels son expertise est reconnue“, a précisé Hervé Gattegno, directeur général de la rédaction du magazine. Stéphane Bern a lui aussi réagi à sa nouvelle nomination dans un communiqué. “C’est une grande fierté d’entrer dans la famille des plumes de Match”, a confié le journaliste, qui avait déjà été en Une du magazine avec Lionel, son ancien compagnon.

Les internautes divisés par la réaction de Valérie Trierweiler

Mais du côté de Valérie Trierweiler, la pilule a du mal à passer. Sur Twitter, l’ex-compagne de François Hollande a réagi. “C’est bien la preuve qu’il n’y a pas de plan social….”, a-t-elle partagé. Un cri du cœur qui a divisé les internautes. Certains lui proposent de “régler ça aux Prud’hommes” et d’autres lui rappellent qu’elle a “eu de la chance de rebondir rapidement”. Des fans lui assurent que sa “chaleur personnelle” lui “ouvrira d’autres portes”. Il lui faut juste le temps de réussir à tourner la page.

Source: Lire L’Article Complet