Valéry Giscard d’Estaing : qu’est devenu son château ?

Valéry Giscard d’Estaing résidait dans son hôtel particulier parisien lorsqu’il a été transporté à l’hôpital pour une infection respiratoire ce lundi 14 septembre. Mais qu’est devenu le château de la Varvasse, la propriété familiale en Auvergne ?

L’incertitude règne aujourd’hui sur l’état de santé de Valéry Giscard d’Estaing, admis en service de réanimation ce lundi 14 septembre à cause d’une infection respiratoire. L’ancien président de la République résidant durant la semaine à son domicile parisien, il a été transporté par le Samu à l’hôpital Georges-Pompidou, dans le XVe arrondissement. Car, à 94 ans, l’ex chef de l’Etat a la bougeotte et passe son temps entre ses différentes résidences.

Afin d’assister aux séances du Conseil constitutionnel et à celles de l’Académie française, dont il est membre, ce retraité actif a pris l’habitude de passer ses semaines à Paris, dans son hôtel particulier. Mais le week-end venu, Valéry Giscard d’Estaing file vers le Val de Loire, où son épouse Anne-Aymone possède un château, situé dans la commune d’Authon dans le Loir-et-Cher. C’est d’ailleurs dans cette propriété familiale que le couple a passé son confinement. Plusieurs fois par an, l’ancien président met également le cap vers son château d’Estaing, dans l’Aveyron, acheté en 2005 avec son frère Olivier et leur cousin Philippe.

Le château familial vendu

La vie de château, Valéry Giscard d’Estaing la pratique depuis son plus jeune âge puisqu’il a longtemps possédé une autre fastueuse propriété, située cette fois en Auvergne dans le fief familial. Le château de la Varvasse, à Chanonat dans le Puy-de-Dôme, a été acheté par le père de l’ancien président de la République en 1936 et est resté dans le clan Giscard d’Estaing durant des décennies. Mais la demeure du XVIIIe siècle, avec ses 1300 m2 et son parc de 13 hectares, est trop difficile à entretenir selon l’ancien chef de l’Etat. En 2004, il décide donc de mettre en vente cette propriété classée monument historique en 1995.

Le château de la Varvasse va toutefois mettre une quinzaine d’années à trouver preneur. Début 2020, on apprenait que la propriété a finalement été achetée entre 1 et 1,5 million d’euros par un homme d’affaires auvergnat, un quinquagénaire originaire de Clermont-Ferrand qui a souhaité garder l’anonymat. Un prix divisé par deux par rapport à ce que demandait Valéry Giscard d’Estaing. “Au départ Monsieur le président souhaitait la modique somme de 2,9 millions d’euros” expliquait à France Bleu en février dernier Jacques Estève, directeur de l’agence en charge de la vente. “Ça a traîné, ça a traîné… Il était encore gourmand à cette époque-là.” Faute d’acheteurs, Valéry Giscard d’Estaing a finalement dû revoir ses prétentions à la baisse.

Source: Lire L’Article Complet