Véronique Jannot se confie sur sa relation avec sa fille Migmar : « Parfois, ça s’est entrechoqué »

Au cours d’une interview accordée au magazine Nous Deux, Véronique Jannot s’est confiée sur l’adoption de sa fille Migmar. Avec cette dernière, les relations n’ont pas toujours été “lisses“, au point parfois de susciter de vives disputes.

Véronique Jannot

Véronique Jannot et sa fille Migmar sont unies par plus que les liens du sang : elles se sont choisies. L’actrice, qui rêvait de devenir mère depuis l’âge de 16 ans, a appris lorsqu’elle en avait 22 qu’elle ne le serait jamais. Atteinte d’un cancer de l’utérus, elle avait dû avoir recours à une chimiothérapie qui l’a rendue stérile. Mais tomber enceinte n’est pas le seul moyen de devenir mère. C’est ce qu’a réalisé la vedette du film Le toubib lorsqu’en 2005, elle a fondé l’association Graines d’avenir, dédiée aux enfants tibétains en exil.Nous avions toute une pile de dossiers d’enfants à parrainer, se souvient la star dans les colonnes de Nous Deux. J’en ai pris trois un peu au hasard : un petit moine, une famille et une petite fille qui venait d’arriver à Dharamsala.” C’est cette dernière qui est devenue par la suite sa fille adoptive. En effet lorsque Véronique Jannot avait fait sa rencontre un an après l’avoir parrainée, elle avait tout de suite senti un lien indéfectible avec elle.

Véronique Jannot a connu des tensions avec Migmar

Le jour de leur rencontre, Véronique Jannot s’en souvient comme si c’était hier. “J’ai pris sa main, et je ne l’ai plus jamais lâchée“, raconte-t-elle avec émotion au magazine. Pendant sept ans, elle l’a emmenée en vacances et couverte de cadeaux. Mais lorsqu’à 15 ans, Migmar est venue pour la première fois en France, l’actrice a décidé de l’adopter. La raison ? “Elle ne voulait pas repartir et j’ai tout fait pour qu’elle puisse rester”, explique celle qui a joué dans la série Demain nous appartient.

Mais la mère et la fille de 22 ans ont beau être aujourd’hui très complices, leur relation n’a pas toujours été “lisse”, comme le concède Véronique Jannot : “Nous avions chacune notre parcours, nous n’avions jamais vécu ensemble, nous avons dû nous apprivoiser. Parfois, ça s’est entrechoqué, même violemment, mais certaines choses sont écrites dans l’univers“. Une chose est sûre : l’actrice n’échangerait sa fille pour rien au monde !

Source: Lire L’Article Complet