Vers un troisième confinement ? Emmanuel Macron met en garde les Français

Lundi 15 mars 2021, Emmanuel Macron a évoqué la crise sanitaire en cours lors d’une conférence de presse à Montauban. Le président de la République a fait savoir que des nouvelles restrictions pourraient être décidées dans les prochaines jours.

  • Emmanuel Macron

La situation ne s’améliore pas. Un an après le début de la crise, l’Exécutif souhaitait avant tout éviter un troisième reconfinement et misait pour cela sur la campagne de vaccination, et le couvre-feu instauré à 18h. Mais la situation ne semble pas s’améliorer : en Île-de-France, le taux d’incidence a d’ailleurs atteint, lundi 15 mars 2021, 404,5 nouveaux cas par semaine pour 100 000 habitants, selon Santé publique France. Un chiffre plus élevé que le seuil de 400 pour 100 000 évoqué par le Premier ministre Jean Castex dimanche 14 mars 2021, lors son intervention sur Twitch. En cette période trouble, Emmanuel Macron a pris la parole à Montauban le lendemain, lundi 15 mars 2021. En déplacement dans le cadre du 26e sommet franco-espagnol, le président de la République est revenu sur la pandémie de coronavirus et ses chiffres préoccupants. Nous aurons à prendre dans les jours qui viennent, sans doute, de nouvelles décisions”, a-t-il fait savoir.

Le chef de l’État a tout de même demandé à ses équipes de se mettre rapidement au travail, afin que les Français puissent avoir de la visibilité concernant leur calendrier. “Le maître du temps, c’est le virus”, a-t-il toutefois assuré. “Nous avons tous à concilier plusieurs dimensions de la vie de notre nation: protéger les plus faibles […] protéger notre système de santé, protéger contre la détresse qui va avec le fait d’être isolé (…) protéger en éduquant nos enfants et nos jeunes qui en ont besoin, protéger en permettant aussi à la vie économique et sociale de se poursuivre”, a-t-il ensuite fait savoir. Le président, qui a opté pour une stratégie locale afin de maitriser le virus considère que c’est “cet ensemble qu’il faut à chaque instant, constamment, prendre en considération, de manière adaptée et proportionnée et en regardant la réalité de notre épidémie, ville par ville, territoire par territoire”.

Au cours de cette conférence de presse, le mari de Brigitte Macron a également annoncé que le vaccin AstraZeneca était suspendu en France jusqu’au mardi 16 mars 2021. Après des suspicions de cas de thromboses et de coagulation chez certains patients vaccinés, le président préfère jouer la carte de la sécurité et attendre que les autorités européennes donnent leur avis sur la question.

Source: Lire L’Article Complet