Vianney décomplexé pour parler de sa foi : « Je suis tout seul dans mon délire »

Ce dimanche 28 mars, Vianney était l’invité du portrait de la semaine dans Sept à huit. L’occasion pour le chanteur de 30 ans d’aborder des sujets qui lui tiennent à coeur comme par exemple celui de sa foi.

Vianney

Sous ses airs de gendre idéal, Vianney est un ancien scout et surtout un catholique pratiquant. Il sait qu’il est à contre-courant de l’époque. Mais pour lui “il y a un monde démodé” auquel il se dit fier d’appartenir. Sa foi, il aurait pu ne pas l’étaler pour faire “branché” comme il dit, mais le chanteur de 30 ans assume être “à contre-courant “.

C’est donc un sujet qu’il aborde volontiers lors de l’entretien qu’il a accordé à Sept à huit sur TF1 ce dimanche 28 mars. Il commence en mettant les pieds dans le plat : “Je suis tout seul dans mon délire. Je ne vois pas de gens du métier”, a confié l’artiste au micro de Audrey Crespo-Mara avant d’avouer : “Si, en plus j’en vois deux ou trois, mais qui se cachent”.

“La limite c’est d’essayer de convaincre les gens

“Je ne leur en veux pas, mais c’est vrai que j’ai toujours pensé qu’il fallait assumer ce qu’on était et qui on était bien sûr que ça a posé question quand j’ai assumé mes croyances”, ajoute celui qui va toujours à la messe. Vianney explique toutefois qu’il n’a “jamais souffert” à cause de sa religion. Lui qui a fait une école catholique et une école militaire est reconnaissant envers la vie : “Les gens ont toujours été compréhensifs et je n’agresse personne avec ça. Je ne fais pas d’évangélisation”, précise-t-il.

Pour ce fils de militaire, la foi catholique, beaucoup en ce moment ont du mal à l’assumer.” Je remarque, et je trouve que c’est bien, que les gens de confession musulmane ont plus de facilité à l’assumer qu’ils pratiquent. C’est tant mieux. Il faut l’assumer si ça fait partie de nous. En revanche la limite c’est d’essayer de convaincre les gens, martèle-t-il en mettant bien l’accent sur le fait qu’il n’est pas là pour essayer de convertir. Il est même un fervent défenseur de la liberté de culte et surtout d’expression. “Celui qui veut critiquer ma religion, je ne lui en veut pas, je respecte ça, je respecte que l’autre n’adhère pas à ce en quoi je crois. C’est une base de vie en communauté.”

Source: Lire L’Article Complet