VIDEO Brahim Bouhlel condamné : l’acteur « traumatisé » par la sentence

En pleine polémique après la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, Brahim Bouhlel a été condamné à huit mois de prison ferme, au Maroc. Son avocat, Charles Morel, relaie le “choc” et le “traumatisme” de son client après le jugement.

C’est l’histoire d’une (mauvaise) blague qui prend des proportions fâcheuses. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Brahim Bouhlel double les voix de deux hommes filmés, le comédien Hedi Bouchenafa et l’influenceur Zbarbooking. Il leur fait alors dire, à l’écran, selon Le Parisien : “Moi ce que j’aime ici (au Maroc, NDLR), c’est toutes les p**** que je paye 100 dirhams”. Trois enfants, apparaissent ensuite dans la vidéo. A cet instant, la voix s’adresse à eux : “Salut bande de fils de p****. Ouais, votre mère c’est une grosse s***** !”.

La parodie indigne, au Maroc et sur les réseaux sociaux, jusqu’à prendre une tournure judiciaire. Brahim Bouhlel et Zbarbooking ont été placés en détention préventive dans la foulée, puis ont été jugés pour “diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement” et “détournement de mineur”. Les peines ont été sévères. Brahim Bouhlel a été condamné à huit mois de prison ferme pendant que son camarade influenceur a écopé d’un peine d’un an ferme.

“Radicalement contraire à ce qu’il est”

Ce jeudi 22 avril, au lendemain de la condamnation, l’avocat des deux hommes, Charles Morel, était l’invité de Touche pas à mon poste. L’occasion de prendre des nouvelles de l’acteur de Validé. Comme on pouvait s’y attendre, celui-ci est “sous le choc” et “traumatisé” depuis l’annonce de la sentence. “S’attendait-il à une telle condamnation ?”, a demandé alors Cyril Hanouna. “Pas du tout, pas du tout”, a insisté l’avocat.

Pour défendre son client, Charles Morel remonte le fil de l’affaire. Il était dans une situation joyeuse, en vacances, avec des amis, dans un pays qu’il adore, avec d’excellentes relations avec tous les Marocains et Marocaines”, assure l’avocat, avant de dépeindre la personnalité de Brahim Bouhlel : “Cette vidéo, dans la compréhension au premier degré, est radicalement contraire à tout ce qu’il est lui-même. C’est quelqu’un qui est jovial, généreux, qui prend soin des autres. Il est toujours dans l’empathie, dans la compassion. Rien qui ne l’empêche, en ce moment, de passer ses journées en incarcération.

Source: Lire L’Article Complet