VIDEO – « Ça pourrait mal finir » : Pascal Praud dépité après la perquisition au ministère de la Justice

Alors qu’une perquisition a eu lieu au ministère de la Justice, dans le cadre d’une enquête visant Eric Dupond-Moretti pour de possibles conflits d’intérêts, Pascal Praud a évoqué le sujet dans “L’Heure des Pros” sur CNews. Et l’animateur a poussé un nouveau coup de gueule.

Cette fois, il prend la défense du garde des Sceaux. Pas tendre avec Eric Dupond-Moretti, qu’il a très souvent égratigné ces derniers mois, Pascal Praud a tout de même critiqué la perquisition qui a eu lieu dans les bureaux du ministère de la Justice, ce jeudi 1er juillet. “Ce n’est pas une BD, ce n’est pas Baron Noir saison 4, il y a des jours où je m’inquiète pour mon pays et à vrai dire ces jours sont de plus en plus nombreux“, a-t-il lâché dès l’introduction de L’Heure des pros.

Face à Ivan Rioufol et Laurent Joffrin, visiblement surpris par son agacement, Pascal Praud a ensuite précisé le fond de sa pensée : “Je trouve ça incroyable, (…) on envoie 40 personnes qui n’ont pas autre chose à faire que de perquisitionner au ministère de la Justice à ouvrir des coffres qui sont vides depuis 30 ans…“, a-t-il ajouté.

Pascal Praud alerte

Pas convaincu que ce soit une “marque d’indépendance” de la justice, comme le glisse Ivan Rioufol, la tête d’affiche de CNews s’inquiète. Pour l’animateur, ce genre de séquence est responsable de l’abstention observée récemment aux régionales. “Vous pensez que la perquisition sert à quelque chose ? (…) Vous n’y voyez pas une mise en scène ou un règlement de comptes ? (…) Après on dit que les gens ne votent plus… Quand on voit le spectacle donné parfois par la République, entre une perquisition chez Edouard Philippe à 6h du matin, alors qu’il était Premier ministre, et ce qu’il se passe hier… (…) A un moment, ça pourrait mal finir“, conclut-il.

Crédits photos : Capture CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet