VIDÉO – “Ça vous fait sourire, c’est bien !” : Léa Salamé moqueuse avec Gabriel Attal

Vainqueur du premier tour des élections législatives dans les Hauts-de-Seine, Gabriel Attal espère avoir une majorité solide au second tour. Invité de Léa Salamé au micro de France Inter ce lundi 13 juin, le ministre taquiné sur ses camarades par Léa Salamé n’a pas manqué d’esquisser un rapide sourire.

A propos de


  1. Gabriel Attal


  2. Léa Salamé

Un sourire et puis s’en va… Candidat à sa réélection dans les Hauts-de-Seine, Gabriel Attal est arrivé largement en tête du premier tour des législatives avec 48,06% des voix. Une première victoire qu’il espère remporter face à Cécile Soubelet (Nupes) au second tour, dimanche prochain. Invité de la matinale de Léa Salamé au micro de France Inter ce lundi 13 juin, le nouveau ministre de l’Action et des Comptes publics n’a pas échappé aux taquineries de la journaliste : « Mais on les a entendus où ? », l’a-t-elle interrogé plusieurs fois, à propos des 15 ministres d’Ensemble – candidats lors de ces législatives, contraints de démissionner en cas d’échec – sans toutefois obtenir de réponse. « Ça vous fait sourire c’est bien ».

Resté de marbre, l’ancien porte-parole du gouvernement n’a pas manqué d’esquisser un vague sourire, avant de poursuivre son propos et d’apporter son soutien à ses camarades : « Quand vous avez la moitié des membres du gouvernement qui sont candidats dans une élection on ne peut pas dire que la majorité ne se jette pas dans la campagne« , a poursuivi Gabriel Attal. « Tous les membres de ce gouvernement, du moins les 15 qui sont candidats sont arrivés en tête, on ne peut pas dire que ce soit des aveux« , a-t-il tenu à souligner.

> PHOTOS – Comme Joyce Jonathan et Gabriel Attal, ces ex-stars sont restés amis

[email protected] : "Quand vous avez la moitié des membres du gouvernement qui sont candidats dans une élection, on ne peut pas dire que le gouvernement, que la majorité, ne se jette pas dans la campagne." #le79Inter #législatives2022 pic.twitter.com/xiyPE7iPgY

Gabriel Attal salue le « choix courageux » Jean-Michel Blanquer malgré sa défaite

Alors qu’il se présentait pour la première fois aux législatives, dans la 4e circonscription du Loiret, l’ex-ministre de l’Éducation nationale a été éliminé dès le premier tour, ce dimanche 12 juin. Arrivé en troisième position, derrière Thomas Ménagé (RN) élu à 31,43% des voix et Bruno Nottin (Nupes) qualifié avec 19,43% des voix, celui-ci n’a pas manqué de dénoncer la « violence verbale«  et le comportement scandaleux de son adversaire, candidat de La Nouvelle Union populaire écologique et sociale, au point d’affirmer sa volonté de lancer un « recours juridique » à son encontre. Mais le sosie de Nour Durand-Raucher peut au moins compter sur le soutien d’un ancien collègue, Gabriel Attal. Au micro de France Inter, le ministre a salué « son choix courageux de se présenter pour une première fois, dans une circonscription difficile« , a-t-il assuré.« Il n’est pas au deuxième tour, c’est la vie politique. Sa voix continuera de peser dans le débat public. »

Autour de

Source: Lire L’Article Complet