VIDEO – « C’est une faute, Olivier Véran perd ses nerfs »: le ministre chahuté sur le plateau de Pascal Praud

Ce mardi 3 novembre, Olivier Véran est entré dans une colère noire à l’Assemblée Nationale, alors qu’il s’exprimait sur la prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Dans L’Heure des Pros, les chroniqueurs de Pascal Praud ont réagi à cette prise de parole. Gérard Leclerc a estimé que le ministre de la Santé avait “perdu ses nerfs”.

La tension était à son comble. Ce mardi 3 novembre, après avoir effectué un déplacement dans un service de réanimation du Centre hospitalier Sud Francilien de Corbeil-Essonnes, Olivier Véran a souhaité intervenir à l’Assemblée Nationale. Mais alors qu’il s’exprimait sur le projet de loi concernant la prolongation de l’état d’urgence sanitaire, le compagnon de Coralie Dubost est entré dans une colère noire. Un comportement qui n’avait pas lieu d’être venant de la part d’un membre du gouvernement, qui plus est ministre de la Santé, selon Gérard Leclerc qui s’est exprimé dans L’Heure des Pros : “C’est une faute, il perd à l’évidence ses nerfs” , a commenté le journaliste sur CNews.

Un avis partagé par Pascal Praud :Ça pose un problème. Personne n’oubliera cette séquence et lorsqu’il va venir reparler aux Français… C’est compliqué”, a observé le présentateur de L’Heure des Pros. De son côté, l’avocat Jean-Claude Beaujour a mis la colère d’Olivier Véran “sur le compte de la fatigue” : “Lorsqu’un membre de l’exécutif dit à l’Assemblée Nationale ‘sortez si vous n’êtes pas content’ alors qu’ils sont la représentation nationale, évidemment ce n’est pas acceptable. Je préfère mettre cela sur le compte de la fatigue, de la difficulté que nous avons à gérer une situation qui est intenable“, a-t-il expliqué.

Un coup de sang qui n’est pas passé inaperçu

Pour rappel, le ministre de la Santé a poussé un coup de gueule à l’Assemblée Nationale, en alertant les députés de l’opposition sur la situation d’extrême urgence dans les services de réanimation. Et de rappeler que personne n’était épargné par l’épidémie de Covid-19 : “Je suis rentré dans deux chambres de réanimation et dans l’une des chambres, il y avait un jeune homme de 28 ans. Dans le coma, intubé et ventilé. Dans la deuxième chambre, il y avait un jeune homme en surpoids âgé de 35 ans.” Et de poursuivre en haussant le ton : C’est ça la réalité ! Si vous ne voulez pas l’entendre, sortez d’ici ! Elle est là, la réalité de nos hôpitaux ! ” Une séquence qui n’est évidemment pas passée inaperçue…

"C'est ça la réalité, si vous ne voulez pas l'entendre, sortez d'ici !", assène @olivierveran en décrivant de jeunes patients actuellement en réanimation.
> Le face à face se durcit entre le gouvernement et Les Républicains#PLF2021 #DirectAN #PJLEUS pic.twitter.com/sUMIDr99F4

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Source: Lire L’Article Complet