VIDÉO – Charles III fan de gastronomie française : quand il clamait une ode… au fromage !

Le roi Charles III ne manque pas d’humour. Et le fils d’Elizabeth II l’avait notamment prouvé lors d’une visite à Paris en 1992, où il avait déclamé son amour pour le fromage français.

Elizabeth II et le prince Philip avaient un sens de l’humour très aiguisé. Si on le sait moins, la même affirmation est vraie dans le cas de Charles III, désormais roi d’Angleterre après le décès de sa mère, ce jeudi 8 septembre. Un sens de la répartie qu’il utilise avec subtilité pour faire passer des messages. Ce samedi 10 septembre, Télématin a retransmis un discours prononcé par l’ancien prince de Galles en 1992, alors qu’il était en visite à Paris. Avec un accent typiquement britannique, l’époux de Camilla Parker-Bowles y déclame tout son amour pour les fromages français, alors que la Commission européenne voulait en encadrer l’exportation.

« Que deviendront le brie de Meaux, le crottin de Chavignol ou le bleu d’Auvergne ?« , avait alors lancé le fils aîné d’Elizabeth II, sous les rires de l’assemblée. « Quel espoir reste-t-il pour la Fourme d’Ambert démodée, le gruyère déformé ou le Pont L’Évêque odorant ? Est-ce que cette obsession des autorisations, des catégories et de l’homogénéisation, aura raison de l’émasculation du robuste roquefort, du reblochon, du camembert ou de l’omniprésent vacherin ? », a questionné le monarque en roulant les r de façon appuyée.

>> PHOTOS – Charles III acclamé à son arrivée à Buckingham : le roi salué et embrassé par la foule

Charles III, l’humour en héritage

Si le discours du désormais roi Charles III a provoqué les rires de son auditoire, le fond, lui, était très sérieux. « Ce qui pourrait paraître sous une forme ironique et charmante comme quelque chose de très réactionnaire était en fait porté par l’opinion. Tout le monde était d’accord avec lui« , a assuré Frédéric Mitterrand sur le plateau de Télématin. « C’est une tradition de famille, d’avoir toujours une distance avec les événements et de les voir avec ironie et humour, mais ce n’est jamais sarcastique ni méchant« , a précisé l’homme politique. Une preuve de plus que Charles III marche dans les pas de sa mère.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : CAPTURE D’ÉCRAN / FRANCE 2 / TELEMATIN

A propos de


  1. Charles d’Angleterre

Autour de

Source: Lire L’Article Complet