VIDEO. Danielle Moreau, émouvante, s’exprime sur la terrible maladie de sa maman

Invitée de notre émission L’instant de Luxe, Danielle Moreau a profité de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer pour s’exprimer sur ce qu’endure sa maman, qui en souffre au quotidien.

A l’occasion de lajournée mondiale de la maladie d’Alzheimer qui aura lieu ce mardi 21 septembre, Danielle Moreau a tenu à s’exprimer sur l’état de sa maman, qui souffre d’Alzheimer au quotidien depuis plusieurs années. Invitée de L’instant de Luxe sur Télé Star Play, la journaliste et chroniqueuse française n’a pas hésité à se livrer à coeur ouvert. En difficulté financière et émotionnelle depuis plusieurs années, Danielle Moreau a tenté de mettre des mots sur les conséquences de cette maladie.

La première conséquence qu’elle a abordé est l’agressivité : "Si on m’avait dit qu’elle pouvait me griffer ou me mordre… Ma mère a des crises avec cette maladie, je ne souhaite ça à personne !"La chroniqueuse de Touche pas à mon poste explique ensuite que si sa mère la "reconnaît encore", elle ne sait pas qui elle est réellement, et ne peut plus la situer dans sa propre famille : "c’est elle qui m’appelle maman, quand j’arrive elle dit que maman est là". Des anecdotes forcément très compliquées à gérer dans la vie de tous les jours.

"Tous mes cachets de TPMP passent dans les aides à domicile"

Autre conséquence qui ressort chez la mère de Danielle Moreau à cause de cette maladie : l’incapacité à comprendre ce qu’est la télévision, une "source d’angoisse pour elle, qui croît que les gens lui parlent directement". Etant donné que la journaliste RTL passe souvent devant la caméra, sa maman est complètement chamboulée : "Si elle me voit à la télévision, elle pleure, car elle ne comprend pas pourquoi je ne lui réponds pas !"

La vie n’est donc pas facile pour cette femme de 57 ans, qui vit "seule dans 42 mètres carrés, au 4e étage sans ascenceur". Des problèmes financiers compliquent en plus le quotidien de sa maman, qui a besoin d’aides à domicile qui coûtent "très très cher".

"Je gagne ce que je dépense pour les aides à domicile, tous mes cachets de TPMP y passent, je ne pars plus en vacances et ne m’octroie plus de week-ends", a fini par se confier Danielle Moreau. Avant de terminer la séquence par une phrase aussi poignante que difficile à prononcer : "La seule délivrance possible, c’est qu’elle s’en aille"

Sur la plateforme de VOD Télé Star Play vous pouvez retrouver toutes les interviews exclusives de Jordan de Luxe et toutes nos émissions.

Et si cet article vous a donné envie de vous engager pour aider les personnes qui souffrent d’Alzheimer, n’hésitez pas à le faire ce mardi 21 septembre, à l’occasion de la journée mondiale de cette maladie.

Source: Lire L’Article Complet