VIDÉO – « Je m’excuse bien volontiers » : ce mea culpa de Gérald Darmanin qu’on n’attendait plus…

Ce 28 juin, sur l’antenne de la radio RTL, Gérald Darmanin est revenu sur les incidents survenus à Saint-Denis en marge de la finale de la Ligue des champions. L’occasion pour le ministre de l’Intérieur de s’excuser auprès des supporters venus assister à la rencontre.

A propos de


  1. Gérald Darmanin

Un mois après les faits, les incidents survenus au Stade de France le 28 mai 2022 posent toujours question. Lors de la finale de la Ligue des champions, opposant Liverpool au Real Madrid, bon nombre de spectateurs sans billet avaient en effet escaladé les grilles du l’édifice situé à Saint-Denis pour assister à l’événement footballistique. Certains étaient même passés sous les portiques. Mouvements de foule, gaz lacrymogènes, faux billets, vols à l’arraché… La gestion de la sécurité avait été pointée du doigt. Des débordements sur lesquels le ministre de l’Intérieur Gerald Darmanin est revenu ce 28 juin, sur l’antenne de la radio RTL. « Est-ce que le Stade de France aurait dû être mieux géré, la réponse est oui. Est-ce que j’en ai une part de responsabilité, la réponse est oui. Je m’excuse bien volontiers pour tous ceux qui ont subi cette mauvaise gestion« , a déclaré l’homme politique.

Une interview lors de laquelle Gerald Darmanin a également tenu à souligner la bonne tenue des trois « grands matches » organisés au Stade de France depuis les incidents. « J’ai pris des dispositions qui ont changé profondément le fonctionnement de la préfecture de police autour du Stade de France, et il n’y a eu, évidemment, aucune difficulté », a-t-il expliqué au micro de la radio. Interrogé sur les mesures prises à la suite des débordements, Gérald Darmanin a affirmé ne jamais faire « de punition ad hominem ». « J’ai changé l’organisation, j’ai doublé les moyens qui manquaient, sans doute, pour lutter contre la délinquance, car s’il y a quelque chose qui s’est mal passé au Stade de France, c’est la lutte contre la délinquance« , a-t-il estimé. Et de poursuivre sur le rôle tenu par le préfet de police de Paris Didier Lallement dans la conduite de la sécurité : « Le préfet de police a fait son travail ce soir-là. Mais il est certain qu’on a un changement d’organisation à faire ».

PHOTOS – Gouvernement d’Emmanuel Macron : Gérald Darmanin, Pap Ndiaye… découvrez les ministres d’Élisabeth Borne

L’UEFA conteste les chiffres de Gérald Darmanin

Le 1er juin dernier, Gérald Darmanin s’était exprimé devant deux commissions du Sénat. Des propos au cours desquels il s’était excusé pour « l’utilisation disproportionnée des gaz lacrymogènes ». Il avait aussi assuré qu’entre 35.000 et 40.000 supporters sans billet ou avec de faux billets étaient présents autour du Stade de France. Un chiffre contesté par l’UEFA. « On sait qu’on a eu autour de 2.600 billets apportés aux tourniquets qui étaient faux », avait déclaré Martin Kallen, directeur général d’UEFA Events, devant le Sénat dans des propos rapportés par France 24 le 21 juin. L’UEFA a confié son enquête interne à l’ancien ministre portugais de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Tiago Brandão Rodrigues, lequel devrait rendre ses conclusions « en septembre ».

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : RTL

Autour de

Source: Lire L’Article Complet