VIDÉO – Le prince Charles “imbu de sa personne et sans humour” : un célèbre journaliste tranchant

Invité pour évoquer le jubilé de la reine Elizabeth II sur le plateau de l’émission C à Vous, diffusée ce mardi 1er juin sur France 5, le journaliste Marc Roche a suscité le débat en dressant un portrait peu flatteur du prince Charles.

Le prince Charles ne fait pas l’unanimité. À l’occasion du Jubilé d’Élizabeth II, l’émission C à Vous a mis les pendules à l’heure anglaise ce mercredi 1er juin 2022. Invité pour évoquer les 70 années de règne de la souveraine, le biographe Jean des Cars n’a pu s’empêcher de faire un portrait très élogieux de l’héritier du trône d’Angleterre. « Le Prince Charles, après tout ce qu’il a vécu, est un homme très consciencieux, très drôle en même temps« , l’a présenté l’auteur du livre Pour la reine – Hommage à Elizabeth II. Un avis que ne semble pas partager Marc Roche, présent également autour de la table. « Je suis en désaccord, si je puis l’être », a débuté le célèbre journaliste belge. « Je l’ai rencontré plusieurs fois, il est imbu de sa personne et n’a aucun humour. »

Pour étayer ses propos, l’auteur du livre Les Borgia à Buckingham a révélé une étonnante anecdote au sujet du père des princes Harry et William. « Je lui ai dit par exemple, enfin c’est lui qui me dit pardon, ‘Pourquoi les jeunes Français viennent-ils à Londres travailler. Il n’y a pas de boulot en France ?’«  Ce à quoi s’est empressé de répondre l’essayiste de 71 ans. « Vous savez, vous devriez être content. Vous avez les actifs et vous nous envoyez les retraités grincheux en Dordogne« . Si cette réponse de Marc Roche a suscité un vif éclat de rire chez l’animatrice Anne-Élisabeth Lemoine, il en a été tout autre pour l’époux de Camilla Parker Bowles. « Et là, il me laisse tomber et il part », a conclu le correspondant à Londres du journal Le Monde. Et de marteler : « Il n’a aucun sens de l’humour et il rit de ses propres blagues ».

Le Prince Charles défendu par Jean des Cars

« Pardonnez-moi mais… » Surpris par le récit de Marc Roche, Jean des Cars s’est imposé comme l’avocat du prince Charles. Pour contredire les propos de son compère, le journaliste de 79 ans y est allé de sa petite anecdote lors d’une visite à Buckingham Palace. Alors que lui et l’équipe du Figaro ont eu « un problème technique honteux avec le photographe », le futur roi d’Angleterre s’est alors enquis de la situation. « Le prince de Galles me dit ‘mais est-ce que c’est du matériel français ?’ Je lui dis: ‘non mon Seigneur, c’est du matériel japonais’. » Pour dédramatiser, le duc de Cornouailles n’a pas hésité à utiliser la carte de l’humour so British. « Ah mais comme l’aurait dit le roi François Ier après le désastre de Pavie ‘Tout est perdu, fort l’honneur’. J’ai trouvé ça très très chic parce qu’on avait l’air de guignols et on s’en est plutôt bien sorti ». Si l’honneur était sauf pour Jean des Cars, il en est de même à la fin de cette séquence pour Charles.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet