VIDÉO – Melha Bedia reconnaissante : ce jour où Rachida Dati est intervenue pour sa scolarité

Invitée de l’émission « C à Vous », mercredi 15 juin, l’humoriste Melha Bedia est revenue sur une anecdote étonnante concernant Rachida Dati qui est intervenue dans sa scolarité pour l’inscrire dans un lycée.

A propos de


  1. Rachida Dati


  2. Melha Bedia

Elle était l’invitée de l’émission C à Vous, présentée par Anne-Élisabeth Lemoine ce mercredi 15 juin. L’humoriste Melha Bedia s’est confiée sur un moment particulier de sa vie d’adolescente. À l’époque, elle habite à Gennevilliers et son frère, Ramzy Bedia, souhaite la voir intégrer un meilleur lycée. « Mon grand frère Ramzy, il mettait un point d’honneur à ce que je fasse une très grande scolarité. Il me voyait faire une prépa HEC, khâgne ou hypokhâgne », commence-t-elle, avant d’ajouter en rigolant : « Après, je suis partie faire les tournées de Diam’s, donc il ne m’a plus parlé. Mais au final, c’était important pour lui la scolarité. »

Elle poursuit : « Dans mon lycée public, il y avait toutes mes copines. Il s’est dit : ‘elle ne va jamais travailler.’ Donc il a appelé Djamel (Debbouze, ndlr) à la rescousse. (…) On va dans un lycée privé à Courbevoie qui s’appelait Montalembert. J’arrive avec Djamel et 3 copines », raconte l’ancienne footballeuse avant d’expliquer que la directrice du lycée refuse de les recevoir. Vient alors une idée à Djamel Debbouze.

Rachida Dati à la rescousse

C’est grâce à Djamel Debbouze que Melha Bedia se retrouve dans le bureau de Rachida Dati. À l’époque, l’humoriste est « un peu en lien » avec elle. Avant d’arriver, Djamel prévient l’adolescente : « Je t’emmène quelque part, mais tu me fous pas la honte. » L’ancienne ministre de la Justice demande alors à Melha Bedia dans quel lycée elle veut aller : « C’est le génie de la lampe : je te frotte et j’ai 3 vœux », plaisante l’actrice dans le film Forte. Elle ajoute : « C’est incroyable cette petite arabe de [la] place Beauvau, je l’adore ! »

Elles regardent alors les lycées avec les meilleurs taux de réussite en Île-de-France et en trouvent un près de Gennevilliers. « En un fax, je m’en rappellerai toute ma vie parce que je trouve ça fou les gens qui utilisent encore le fax. (…) J’ai été admise au lycée Paul Lapie à Courbevoie. » Un lycée public dans lequel elle aura son bac à 16 ans avec mention bien.

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Crédits photos : Capture d’écran C à Vous

Autour de

Source: Lire L’Article Complet