VIDÉO – Pascal Praud dézingué : Elisabeth Lévy dénonce son “féminisme de repentance”

Ce mardi 5 juillet, Pascal Praud et ses chroniqueurs sont revenus sur les échanges virulents entre Rachida Dati et Anne Hidalgo. Au cours de ce débat, Élisabeth Lévy n’a pas hésité à tacler ses acolytes sur leur décryptage.

A propos de


  1. Pascal Praud


  2. Elisabeth Lévy

Une phrase qui ne passe pas pour Élisabeth Lévy. Ce mardi 5 juillet, sur le plateau de l’émission L’heure des pros diffusée sur CNews, Pascal Praud a souhaité revenir sur la violente brouille entre Rachida Dati et Anne Hidalgo lors du dernier Conseil de Paris. « Moi je trouve que c’est bien, parfois, la haine. Tu la palpes, tu la sens. On en est presque à en venir aux mains« , a décrypté le chef d’orchestre du célèbre talk-show de la chaîne d’information en continu. Et d’ajouter : « Anne Hidago, on est d’accord c’est elle qui a commencé. Rachida Dati elle a raison de répondre et puis, elle sait répondre. Elle a gardé son calme. » Dès lors, certains chroniqueurs ont souhaité partager leur point de vue sur l’altercation entre la maire du 7e arrondissement et sa principale rivale. « Ah non, mais moi j’ai un combat de catch dans la boue, j’adore ! » Un décryptage qui n’a pas du tout été au goût d’Élisabeth Lévy. « Je n’aime pas votre féminisme de repentance, voilà ! C’est ça que je n’aime pas ! », a-t-elle déclaré sans langue de bois.

Une remarque qui a suscité un échange virulent entre la journaliste et ses acolytes. « Dès que vous voyez un homme qui va défendre une femme, là ça… », l’a alors piqué Olivier Dartigolles. Soucieux d’apaiser ces tensions présentes sur le plateau, Pascal Praud a tenté de mettre fin à ce débat. « J’ai compris que vous n’aimiez pas les femmes ». Ce à quoi s’est empressée de répondre Elisabeth Lévy : « J’aime pas LES femmes, j’aime DES femmes, d’abord. » Afin de clore le sujet et d’apporter un peu de légèreté, Pascal Praud a souligné avec humour que sa collègue aimait « LA femme ». Une conclusion un brin philosophique qu’a validé Élisabeth Lévy.

Élisabeth Lévy remet à sa place un chroniqueur de L’heure des pros

Bien qu’elle soit la seule femme de l’équipe, Élisabeth Lévy n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Alors que les journalistes évoquaient l’insécurité et l’agression de la musicienne Julie Berthollet, sur le plateau de L’heure des Pros le jeudi 30 juin, la journaliste a partagé une anecdote sur ses nièces. « Pardon mais moi j’ai des nièces de 17 ans – un peu plus âgées -, elles habitent Paris et maintenant elles sortent sans leurs montres« , a-t-elle révélé, avant d’être interrompue par son confrère, Jean-Louis Burgat. N’ayant pas fini son intervention, l’ancienne animatrice de RTL n’a pas attendu une seconde plus pour le remettre à sa place. « Pardon, Pardon… Mais Jean-Louis, c’est vraiment fatigant ! Je viens de vous écouter, c’est quand même pas possible, c’est vraiment une manie quoi ! »

Crédits photos : Capture d’écran L’heure des pros 2 – CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet