VIDEO- Roselyne Bachelot a un « ego surdimensionné » : la ministre étrillée dans TPMP

Nommée ministre et pourtant présente dans un grand nombre d’émissions de divertissement, Roselyne Bachelot a été largement critiquée par les chroniqueurs de Touche pas à mon poste.

Roselyne Bachelot serait-elle accro aux émissions de divertissement ? Nommée ministre de la culture, lors du dernier remaniement, l’ancienne chroniqueuse de C8 semble vouloir maintenir sa présence dans les médias. Une attitude jugée peu sérieuse et même déplacée, par la bande de Cyril Hanouna. Lors de l’émission de ce mardi 1er septembre, les chroniqueurs ont évoqué leur sentiment quant à la participation de Roselyne Bachelot à de nombreux programmes.

  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)

    Non Stop People


  • Morandini Live – Babette de Rozières : du racisme à France Ô ? Elle dénonce (Vidéo)
    Dimanche 23 août, à minuit, France Ô a cessé de diffuser ses programmes sur la TNT. Animatrice de plusieurs émissions culinaires sur la chaîne, Babette de Rozières s'est dite "meurtrie" par cet arrêt dans un entretien au Parisien. Contactée en direct dans "Morandini Live" ce lundi 24 août, elle s'est de nouveau exprimée sur le sujet. Non Stop People vous en dit plus.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

“Elle n’a pas du tout sa place, mais elle ne peut pas s’en empêcher. Franchement, elle a un ego surdimensionné. Elle entretient la confusion des genres, parce qu’elle espère redevenir chroniqueuse, parce qu’elle veut se montrer à la télévision, mais c’est le politique qui trinque. Parce que le politique, c’est sérieux. La politique, ce n’est pas du divertissement”, a par exemple affirmé Gilles Verdez.

Une ministre désinvolte

La situation des artistes en France, et plus généralement la crise que traverse le monde de la culture depuis le début de la pandémie fait question. L’actuelle ministre apparaît comme désinvolte pour les chroniqueurs de Touche pas à mon poste. Seule Isabelle Morini-Bosc s’est montrée compréhensive face aux choix de Roselyne Bachelot. La journaliste a en effet souligné que la télévision pouvait être considéré comme un pan de la culture.

Source: Lire L’Article Complet